aventure·Chronique Livresque·Historique·Romance

L’amour, la mer, le fer et le sang par Aurélie Depraz

Quelques informations…

Auto-édition – 254 pages – ebook ou broché – Romance historique

Un résumé ?

Côtes danoises, hiver 865 Sven aime la mer. Il aime les raids, il aime les femmes, il aime son peuple et l’aventure mais… depuis peu, il se prend à rêver de semailles et de moissons, de terres et de cultures et, pourquoi pas, d’une femme, d’un foyer, d’une famille. Une grande expédition est prévue au printemps. Les rives anglo-saxonnes. Cela tombe bien ! Il paraît que leurs femmes sont belles et leurs terres fertiles. C’est décidé : il en sera. Une épouse, une ferme, un commerce florissant vers le Jutland, et à lui le bonheur d’une vie nouvelle ! Mais quand on n’est rien d’autre, aux yeux de la femme de ses rêves, qu’un païen, un barbare, un envahisseur aux mœurs cruelles… quand on est l’amant d’une femme jalouse et le sujet d’un roi cupide… l’entreprise s’annonce difficile ! L’histoire d’un amour improbable au temps des grandes invasions vikings.

gif livre pieuvre

Mon avis :

Tout d’abord, je remercie l’auteure, Aurélie Depraz, pour ce partenariat et pour sa confiance.

Sven Thorgeirsson vit sur les côtes danoises où en 865 il fait bon aimer les femmes, les raids et expéditions au loin, voir même le combat. Mais Sven sent qu’il est prêt pour un changement majeur de direction, il souhaite se trouver un coin de terre fertile pour devenir fermier, une femme pour fonder une famille. Pour cela il va prendre part à la campagne qui se prépare, il descendra vers les rives anglos-saxonnes et peut-être que tous ses rêves se réaliseront, même si rien n’est moins sur..

Je ne suis pas très férue de culture Viking alors j’abordais ce roman avec beaucoup de curiosité. En effet, dans mon imaginaire les Vikings sont barbares, cruels et j’avais du mal à imaginer une romance avec l’un des leurs. Mais ça c’est jusqu’à ce que je croise Sven dans ce roman…

J’ai aimé les deux aspects principaux de ce roman : la romance et l’historique.. La romance tout d’abord, parce que les choses ne sont pas simples pour les deux héros, leur attirance ne coule pas de source, ils vont devoir s’apprivoiser, apprendre à connaître la culture de l’autre, à se connaître. Sven vient d’un pays où les femmes sont très différentes d’Aalissia et lui comme elle vont devoir dépasser les préjugés, le choc culturel. J’ai apprécié que l’auteure dresse des embûches sur le parcours des jeunes gens et que ce ne soit pas une romance simple et lisse..

Pour le côté historique, dès les premières lignes Aurélie Depraz nous plonge dans ce monde à part : froid, dur, violent.. On s’immerge rapidement grâce à l’utilisation des termes de la vie courante, on en apprend plus sur leurs mœurs, leurs coutumes au fur et à mesure que les pages défilent. On découvre la géographie de l’époque, le nom des régions, des lieux. Et pour cela je salue l’immense travail de recherche d’Aurélie Depraz. On sent bien qu’elle n’a laissé aucune place à l’improvisation et qu’elle maîtrise parfaitement son sujet. Moi qui ne connaissait pas le « monde Viking », je n’ai qu’une envie maintenant c’est d’en savoir plus encore !

L’histoire est très bien menée, elle alterne des passages plus calme à des moments de bagarres sanglantes. Le rythme est soutenu sans être oppressant. J’ai tourné les pages et avancé ma lecture sans m’en rendre compte tant je voulais en savoir plus sur l’histoire de Sven et d’Aalissia mais également sur celles des autres personnages comme Leif par exemple.. J’ai également beaucoup aimé Jake et William que j’ai trouvés attachants et drôles. Bien entendu notre couple de héros est fascinant et intense. Leurs caractères semblent si opposés que l’on se demande comment ils vont pouvoir s’entendre, Aalissia m’a fait pensé à un petit oiseau fragile tandis que Sven ressemblait plus à un immense Roc. Et finalement les apparences sont parfois trompeuses..

Je découvre grâce à ce roman la plume d’Aurélie Depraz. Comme je le disais précédemment elle est juste, fine et travaillée pour le côté historique. Quant à la narration, elle est fluide, agréable et entraînante. L’auteure intègre quelques scènes érotiques à son texte qui y trouvent parfaitement leur place, elle choisit ses mots avec soin. Je vais d’ailleurs suivre Aurélie Depraz de très près dorénavant ! Et si vous souhaitez en savoir plus sur cette jeune auteure et sur ses livres voici le lien de son BLOG.

livre-gifs-animes-3764918
J’ai passé un excellent moment avec ce roman entre dépaysement culturel et amour.. Ma rencontre avec Sven m’aurait fait naître une nouvelle passion pour les Vikings et j’espère qu’Aurélie nous fera la joie d’écrire d’autres histoires sur ce peuple !
Ma note : 8.5/10

Pour acheter et lire ce roman cliquez ici

Publicités

2 commentaires sur “L’amour, la mer, le fer et le sang par Aurélie Depraz

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s