Mots-clefs

, , , , , , , , ,

chroniques-d-un-saint-exorciste,-tome-1---la-marque-des-cinq-790660-264-432

Fiche Technique : 

Autoédition – 272 pages – ebook ou broché – Science-Fiction

Résumé : 

Depuis des siècles, dans le secret le plus total, une branche occulte de l’Ordre de Saint-Jean de Jérusalem combat les forces démoniaques avec l’aide de ses chevaliers exorcistes. À seulement vingt-six ans, Nathan est le plus puissant d’entre eux, le Saint Exorciste, celui que l’Enfer craint par-dessus tout à cause de sa particularité unique : sa main droite manipule les forces divines tandis que sa gauche maîtrise les infernales. Mais que cache véritablement son pouvoir ? Et pourquoi les lieux de ses derniers exorcismes semblent former le début d’un immense pentagramme en plein cœur de Toulouse ? Se pourrait-il que les deux soient liés ? Comme si les ennuis n’étaient déjà pas assez nombreux, le Destin décide de mettre sur sa route une étudiante qui ne possède aucun don sinon une chance insolente. Détail qui pourrait bien lui sauver la vie à l’heure où les démons se font plus menaçants que jamais.

pile-de-livres

Mon avis : 

Je remercie vivement Dana B. Chalys, l’auteure, de m’avoir confié son roman en service presse et pour sa confiance. 

Entre la lecture du résumé et la très belle couverture, je n’ai pas su résister devant ce livre. Moi qui adore tout ce qui touche au thème « démons, possessions, religion » j’étais certaine d’y trouver mon compte. Et bien je dois dire que pour le coup, j’ai dû bénéficier d’un peu de la chance de Donna… 

Ce roman ouvre sur une séance d’exorcisme qui n’est pas loin de rappeler la scène mythique d’un vieux film.. Nathan prie, psalmodie et réussit à renvoyer le démon qui avait pris possession du corps d’une jeune adolescente en Enfer. Il faut dire que Nathan n’est pas n’importe qui, il est LE Saint Exorciste. Sa main droite va lui permettre de manipuler les forces divines et la gauche celles des Enfers, cette particularité lui vaut d’ailleurs l’inimitié voir la haine de certains de ses confrères. Enfin ça et le secret de son bracelet également… Puis, le lecteur va faire connaissance avec Donna, une jeune femme plutôt à l’aise dans ses baskets. Elle suit des études en audio-visuel, fréquente ses amies. Le seul hic est son incapacité à rencontrer l’amour.. Jusqu’au jour où elle va croiser, par hasard, la route de Nathan et le photographier; le devoir demandé par son professeur vient de trouver son sujet ! Sauf que cette photo va entraîner Donna dans le monde de Nathan et ça ne va pas être de tout repos.. 

Je n’irai pas par quatre chemins… Cette lecture est un coup de cœur pour moi ! 

Tout d’abord, j’ai vraiment beaucoup aimé l’histoire. Elle est bien construite et menée, les faits avancent à un bon rythme et elle est parfaitement cohérente. Les narrateurs s’alternent puisque nous vivons l’histoire tantôt du point de vue de Nathan et tantôt de celui de Donna. Les titres des chapitres dont Donna est la narratrice nous indiquent son humeur et j’ai adoré ce détail ! Le rythme insufflé par l’auteure est bien dosé et mesuré. On débute avec un contexte plutôt guilleret pour Donna alors que tout est déjà sombre dans le monde de Nathan. Ce contraste entre leurs deux vies est saisissant. Dana B. Chalys distille les révélations sans précipitations ainsi le lecteur a le temps d’intégrer l’histoire sans jamais s’ennuyer. Tout est bien expliqué, détaillé mais sans longueurs ni répétitions. L’histoire de la marque des cinq à travers ce Pentacle qui se forme est bien trouvée et on suit les difficultés de Nathan face à l’escalade de difficultés qu’entraînent ces exorcismes à répétitions sur lui.

L’amour est également très présent dans ce roman. L’auteure traite du sujet à travers diverses histoires d’amour en mêlant romance hétérosexuelle et homosexuelle mais également l’amour que l’on peux ressentir pour des personnes que l’on ne connait pas à travers l’esprit de sacrifice. L’amour maternel est également présent et ce court passage m’a beaucoup émue. De très beaux sentiments qui trouvent naturellement leur place dans cette histoire.

J’ai souvent du mal avec les personnages féminins mais Donna est une héroïne comme je les aime : drôle, touchante, indépendante, courageuse… Elle accepte les événements mais a besoin d’explications, elle sait s’imposer mais également rester en retrait lorsque c’est nécessaire. Elle m’a souvent fait rire et amusée mais a également su me toucher. Nathan est, quant à lui, captivant à cause de sa fonction si particulière mais également à cause de son histoire personnelle. Il est bourru, solitaire, généreux, altruiste. Les personnages secondaires sont également tous bien construits et parfaitement intégrés à l’histoire. J’avoue ma petite préférence pour Tit et son langage à la limite du compréhensible mais tellement drôle et attachant. 

C’est le premier roman que je lis de Dana B. Chalys mais j’ai trouvé qu’elle avait une plume limpide, agréable, fluide. Elle a su me prendre dans son histoire, m’entraîner dans ce monde où l’exorcisme, les démons, les sorciers côtoient les étudiants et les familles dans le centre de Toulouse. La pointe d’humour présente et le langage très actuel utilisé rendent ce livre encore plus plaisant à lire. Mon seul bémol ? Qu’il soit fini trop vite !! Il va me falloir lire la suite très, très vite ! D’autant qu’à la fin du roman, l’auteure a la gentillesse (ou le machiavélisme…) de nous dévoiler les premiers chapitres du tome 2. Et ils mettent l’eau à la bouche !

en-conclusion

 Un coup de cœur pour cette histoire, ses personnages et la plume de l’auteure.. J’ai hâte de lire la suite des aventures de

Nathan – Saint Exorciste Chevalier de l’ordre de Saint-Jean de Jérusalem

Par Dana B. Chalys – une auteure exceptionnellement inspirée

Ma note : 9.5/10

 

Publicités