Mots-clefs

, , , ,

Fiche Technique :

Editions Bragelonne – 374 pages – Broché ou ebook

4ème de couverture :

Les passagers d’un yacht sont soudain terrassées par une superbactérie, résistante aux antibiotiques. Sauf Katelyn, une étudiante. Pourquoi est-elle la seule survivante ? Recrutée par l’Anti-Bioterrorism Center, elle est chargée de retrouver l’infecteur, quitte à entrer dans son intimité. Mais l’homme qu’elle pourchasse éveille en elle des sentiments contradictoires. Il ne tue peut-être pas aveuglément…

Mon avis :

Avant toute chose, je remercie les Editions Bragelonne pour ce superbe service presse et leur confiance.

J’avais vraiment hâte de découvrir ce livre, c’est donc avec curiosité que je me suis absorbée dans cette lecture.

L’histoire débute sur un yacht où tous les passagers sont à l’agonie. Une seule passagère semble résister à la maladie et se sort de ce cercueil flottant. Katelyn, jeune étudiante en médecine, est donc recrutée par l’ABC (Anti-Bioterrorism Center) afin de découvrir qui est le responsable de cette infection et pourquoi.

Ce livre est une véritable bombe ! Une fois plongée dedans, j’ai eu du mal à le poser, du suspense, de l’action, chaque page tournée me donnait envie de connaître la suite. Les personnages et leurs points de vue s’alternent au fil des chapitres, on découvre les pensées de Katelyn, de Yash et de leur entourage, la raison de leurs agissements ou leurs souvenirs.

Venons en à l’intrigue.. Ce livre est un thriller qui nous fait faire le tour du monde. On y suit Katelyn dont la quête va la mener dans des endroits parfois les plus reculés du globe à la poursuite l’infecteur ou d’explications quant à l’Adversus, la terrible bactérie tueuse. Malheureusement, Kat éprouve des sentiments contradictoires pour le responsable de cette épidémie et il lui est difficile de mener sa mission sans en pâtir personnellement. L’histoire est vraiment bien menée et écrite. La plume de l’auteur est vraiment efficace, précise et fluide et le fil de l’histoire se déroule sans que l’on s’en rende compte.

Puis il y a également l’aspect documentaire de ce livre. Thierry Crouzet a réussi le tour de force de mêler thriller et informations scientifiques basées sur des recherches visiblement très poussées sur le rôle des antibiotiques sur notre organisme. On s’aperçoit que chacun d’entre nous est exposé et en ingère quotidiennement pour diverses raisons dont la principale est le profit que l’industrie peut en tirer. Et cette consommation n’est pas sans conséquence puisque les bactéries s’y habituent et finissent par ne plus être éliminées par ces remèdes. D’où la probabilité qu’une superbactérie apparaisse et fasse des ravages tôt ou tard.

Je n’ai absolument aucun esprit scientifique et malgré ça la lecture de ce livre m’a semblée non seulement simple mais aussi limpide. L’auteur y donne des explications techniques tellement bien insérées dans l’histoire que le lecteur n’est pas perdu une seule seconde.

Résistants va non seulement changer le regard de ses lecteurs sur les antibiotiques mais il devrait nous faire prendre conscience des nombreuses dérives de notre société de consommation actuelle et nous obliger à réfléchir sur le mode de fonctionnement usité surtout dans l’industrie agro-alimentaire. Choisir notre nourriture avec soin devrait être une priorité mais il faudrait surtout un contrôle plus rigoureux de ce qui est proposé au consommateur. Enfin, là je m’emballe mais ce livre fait vraiment réfléchir..

Vous aurez donc compris que Résistants est un coup de coeur pour moi et que je vous recommande de vite foncer l’acheter et de le lire, ce livre va changer le regard que vous portez sur l’avenir tout simplement.

Ma note : 10/10

 

 

 

Publicités