Chronique Livresque·fantastique

Naphara 1 : La Malédiction par Maddy Facchin

Naphara

Fiche technique :

Rebelle Editions – 210 pages – ebook ou broché – Fantastique / Adolescents

Résumé :

Un démon ne doit jamais tomber amoureux d’une humaine. Naphara en a payé le prix et la malédiction s’est abattue sur sa descendance. . . Les siècles passent, mais le mauvais sort s’acharne ! Luna, une jeune fille triste et solitaire, fera la connaissance d’Éric, un nouveau venu dans son lycée. Qui est-il ? Pourquoi se rapproche-t-il d’elle ? Que lui veut-il ?

livre et feuilles automnes

Mon avis :

Je remercie vivement l’auteure, Maddy Facchin, de m’avoir confié son livre en service presse et pour sa confiance.

Il existe une règle d’or chez les démons : ils ne doivent pas tomber amoureux d’une humaine. C’est pour avoir dérogé à cette règle et être tombé amoureux de Naphara que Sildrax va subir le courroux de Satan et qu’une malédiction va s’abattre sur la jeune femme et sa descendance. Plusieurs siècles plus tard, Luna est une jeune lycéenne dont la vie n’a pas été simple : elle a perdu très jeune ses parents biologiques et a été adoptée. Elle vit dans un cadre familial aimant mais elle se sent malgré tout très seule jusqu’à ce qu’Éric, un nouvel élève arrive dans son lycée.

 Lorsque j’ai débuté ma lecture, j’ai été assez décontenancée. En effet, je trouvais que l’histoire avançait rapidement, jusqu’à ce que je m’aperçoive que l’histoire de Naphara n’était finalement qu’un prologue.  J’ai aimé la façon dont l’histoire est narrée, j’ai trouvé que cela faisait très « conte », le happy end en moins..

Puis, un saut dans le temps emmène le lecteur faire la connaissance de Luna, une jeune fille qui semble assez mal dans sa peau. En effet, elle n’est pas ravie de reprendre les cours au lycée et surtout de retrouver les autres élèves. Luna est très solitaire et les seuls moments où elle s’épanouie sont ceux qu’elle passe en compagnie de sa famille adoptive et surtout avec Alexandra sa petite sœur. Elle va cependant se faire un ami cette année, un nouveau venu, Eric qui va vouloir faire en sorte que Luna soit heureuse.

Dès le départ, le lecteur découvre la nature angélique d’Eric, j’ai trouvé cette démarche originale comparée aux romans traitant du même sujet. En effet, Eric est là pour veiller sur les descendantes de Naphara et leur permettre de mener la vie la plus heureuse possible malgré la malédiction. Mais avec Luna les choses vont être plus compliquées que prévues.

L’histoire est vraiment bien menée même si j’ai parfois trouvé qu’elle était un peu longue à démarrer. On suit finalement la vie d’une jeune lycéenne, ses doutes, ses joies, ses déceptions. Luna est une jeune fille comme beaucoup d’autres, elle se pose beaucoup de questions et son passé douloureux ne l’aide pas à vivre sereinement. Son caractère la pousse à se renfermer sur elle même, à se méfier des autres et surtout à ne pas laisser quiconque percer sa bulle. J’ai beaucoup aimé ce personnage d’adolescente parfois un peu trop mûre pour son âge, qui découvre l’amitié. Son amour pour sa famille adoptive est touchant, son attachement à sa petite sœur est très beau, j’ai beaucoup aimé leur relation.

Le personnage d’Eric est également intéressant car il s’attache à Luna malgré les consignes strictes qui lui sont données et qu’il connaît parfaitement. Les personnages secondaires sont également bien réalisés, mon préféré étant Fabien (mon goût des méchants ressort). La petite Alexandra est également attachante tout comme Mathilde la libraire. Comme dans tous les lycées, il y a le petit groupe de pestes, qui, s’attachent à mener la vie dure à Luna.

L’auteure a une plume fluide et qui colle parfaitement au personnage de Luna qui est la narratrice principale de ce roman. Sa façon de s’exprimer est en adéquation avec son caractère qui est assez mûr pour son âge avec de temps en temps quelques sorties bien senties et bien de son âge. La fin est vraiment inattendue et m’a laissée en attente de la suite que je lirais avec grand plaisir. Mon seul bémol est que j’aurais aimé parfois un peu plus de rebondissements, d’inattendu mais l’auteure a gardé quelques tours dans sa manche et l’action va crescendo d’où une grande envie de lire la suite.

en-conclusion

 Une lecture fantastique très agréable où le bien et le mal tentent de mener l’héroïne vers un destin qui est déjà tout tracé. Un bon moment de lecture en compagnie de la jeune Luna et de son ange gardien Eric..

Ma note : 7.5/10

 

 

 

Publicités
Chronique Livresque·fantastique

La malédiction d’Ariane de Rose P. Katell

la-malediction-d-ariane-946665-264-432

 

 

Fiche Technique :

Autoédition – 376 pages – broché – Fantastique

Résumé :

Cassie a un secret. Depuis la mort de ses parents, elle est hantée par un cauchemar. Chaque nuit ou presque, elle voit un homme se jeter sous un train et entend une mystérieuse voix l’implorer de lui venir en aide. Hélas, elle n’y parvient jamais… Jusque-là sans conséquence, ce rêve prend une tout autre réalité quand le train qui amène sa grand-mère, avec qui elle s’est brouillée par le passé, se révèle être celui qui percute cet individu. Les choses se compliquent encore plus quand Cassie réalise qu’elle seule a assisté à l’incident et qu’il n’y en a aucune trace. Incapable d’oublier ce qu’elle a vu, intriguée par sa grand-mère qui semble au courant pour son cauchemar, elle décide d’enquêter. Qui est cet homme ? Pourquoi est-elle la seule à pouvoir le voir ? Et que sait exactement sa grand-mère ? Autant d’énigmes qu’elle va s’efforcer de résoudre.

pile-de-livres

Mon avis :

Tout d’abord, je remercie vivement l’auteure, Rose P. Katell, de m’avoir permit de lire son livre en service presse.

Ce qui m’a attirée en premier, je l’avoue, est la magnifique couverture ! En effet, je la trouve mystérieuse et vraiment magnifique.

Cassie est une jeune étudiante de 15 ans qui a perdu ses parents dans un incendie et qui vit depuis avec son grand frère Miguel. Cassie n’est pas très assidue en cours et se laisse facilement distraire. Mais ce qui la préoccupe le plus est le cauchemar récurrent qu’elle fait : un homme se suicide sous ses yeux sans qu’elle ne puisse rien y faire. Mais lorsque la jeune fille assiste à cette scène alors qu’elle est éveillée là elle commence à se poser des questions.

Dès les premières pages, j’ai su que ce livre allait me plaire. En effet, j’ai trouvé que les personnages étaient crédibles car ils sont loin d’être parfaits.. Par exemple, Cassie n’est pas une élève modèle et je trouve rafraîchissant que les héros ne soient pas exemplaires. Elle essaye de faire des efforts mais même si elle sait qu’elle va s’attirer les foudres de son frère elle va agir comme tout ado pourrait le faire.

Les personnages sont tous attachants à leur façon. Cassie parce qu’on ressent de l’empathie pour elle mais aussi parce qu’on aimerait pouvoir l’aider à y voir plus clair. Elle est bougon, introvertie et même parfois franchement désagréable mais j’ai beaucoup aimé son personnage qui malgré les épreuves va s’ouvrir peu à peu. Le personnage de Miguel m’a beaucoup touchée avec sa façon de se battre pour garder sa sœur près de lui, de l’élever. Les camarades de Cassie sont tantôt drôles, parfois agaçants mais toujours présents pour elle et l’amitié joue un rôle primordial dans cette histoire.

Les relations entre les personnages sont souvent conflictuelles avec, par exemple, l’arrivée de leur grand-mère. Ils ont connus des moments difficiles et cela rend l’histoire d’autant plus crédible que les rancœurs ne sont pas oubliées trop facilement. La romance y est aussi présente mais sans monopoliser l’histoire. Différentes histoires d’amour sont racontées au fil des pages qu’elles soient passées ou naissantes elles sont toutes aussi prenantes et émouvantes.

L’auteure nous livre ici une histoire vraiment bien écrite et fluide. Le côté fantastique est bien amené et le lecteur a le temps de bien appréhender toutes les facettes de l’histoire. La malédiction est traitée de façon originale et j’ai aimé suivre Cassie dans ses recherches mais aussi assister à ses rêves. Mon seul bémol est que j’aurais aimé avoir plus de détail sur les dons de Cassie ainsi que de ses ancêtres. En savoir plus sur son ascendance, ce qu’ils sont devenus. Peut-être sa grand-mère aurait-elle pu avoir plus de choses à lui expliquer sur l’histoire de la famille mais aussi sur la façon d’apprendre à développer son Don.

Rose P. Katell possède une très belle plume qui s’accorde parfaitement à son histoire. Les dialogues sonnent justes et les narrations sont imagées et sans temps mort. 

en-conclusion

Une lecture vraiment très agréable avec une histoire prenante et écrite d’une plume fluide et douce. Un roman qui vous envoûtera comme s’il vous avait lancé un sortilège.. 

Ma note : 8/10