Chronique Livresque·polar·suspense

John Fade – mAc A dAmes de Grégory Bryon

cover-373

Fiche Technique : 

Autoédition – 32 pages – ebook – Policier / Science Fiction – Nouvelle

Résumé : 

John Fade est un détective privé du 23e siècle exerçant à New Boston. Ancien policier, il se sert de son expérience et de ses relations pour retrouver des personnes disparues.

Alors qu’il vient tout juste de clôturer sa dernière affaire, un certain « Triple A » semble s’en prendre aux prostituées. La police ne s’en préoccupant pas, le détective décide de pousser l’enquête, qui l’emmènera dans les endroits les plus sombres de la ville.

***

« John Fade » est une série de nouvelles de polar-SF dont « mAc À dAmes » est le second volume.

pile-de-livres

Mon avis : 

Tout d’abord je remercie chaleureusement Grégory Bryon de m’avoir confié ce tome 2 en service presse et pour sa confiance.

Ça a été un régal de retrouver John Fade dans une nouvelle aventure.. En effet, je vous parlais il y a quelques jours du tome 1 (John Fade – L’affaire Johan Jones), qui m’avait fait prendre conscience du potentiel des nouvelles, format qui me plait de plus en plus. 

John Fade, ancien flic devenu détective privé, se remet tranquillement de sa dernière enquête lorsqu’il est abordé en plein dîner par Polak, homme de main du mafieux Jimmy Falcone. John est contraint de le suivre et se voit proposer du travail par Falcone. En effet, ses prostituées disparaissent et il aimerait bien pouvoir mettre la main sur celui qui a l’outrecuidance de le défier. 

Encore une fois la magie du futur a agit sur moi. J’ai adoré retrouver les années 2260 et toutes les nouveautés technologiques.. En effet, dans ce nouvel opus John nous entraîne dans une enquête où il va devoir se servir de son flyster, utiliser son holocom et boire un vin californien visiblement naturel (ouf !). L’auteur m’a, une nouvelle fois, emporté dans ce monde où tout nous est familier mais différent (la description du parc pour enfant est un peu flippante au vu des noms…). Des explications sur les inventions ou la façon de vivre du 23ème siècle sont glissées dans le texte permettant au lecteur d’imaginer sans mal cette époque lointaine où la retraite se prendrait au bout de 30 ans de bons et loyaux services.  

John va, pour cette nouvelle enquête, se frotter à la mafia locale et à Jimmy Falcone en particulier. Il va de nouveau payer de sa personne pour pouvoir mener ses investigations à leur terme. Le personnage de John est de plus en plus attachant au fil des tomes. Je l’avais déjà beaucoup apprécié dans le 1er opus mais ici il nous montre un côté intègre et humain que j’ai particulièrement aimé. Son amour du passé et sa nostalgie du 20ème siècle sont également toujours présents et font partie intégrante de ce personnage. 

L’histoire est tout aussi captivante et bien menée que la première. J’ai même personnellement préféré celle-ci peut-être parce que je l’ai trouvé plus développée, mieux expliquée. En effet, on suit plus facilement le raisonnement de notre héros qui justifie les raisons de ses démarches, la logique de sa pensée au fur et à mesure. Il va devoir utiliser toutes ses ressources afin de mettre la main sur le fameux Triple A qui serait à l’origine des disparitions de prostituées. C’est encore une très bonne histoire policière que nous livre l’auteur, rondement menée. 

Grégory Bryon confirme ici mon coup de cœur pour sa plume. Il entraîne le lecteur dans cette aventure avec une écriture énergique et sans temps mort et bien que le format soit court l’histoire est parfaitement accomplie. 

en-conclusion

Un second opus encore plus entraînant qui permet de nous immerger un peu plus dans le 23ème siècle.. Un 3ème tome étant paru je vous en parlerais très vite mais si vous aimez les héros charismatiques et les enquêtes policières John Fade est fait pour vous ! 

Ma note : 8.5/10

 

Publicités
Bande dessinée·Chronique Livresque·Jeunesse

Les enquêtes polar de Philippine Lomar, Tome 1 : Scélérats qui rackettent de Dominique Zay, Greg Blondin et Dawid

Fiche Technique :

Editions : Editions de la Gouttière (24 juin 2016) – 48 pages – Bande dessinée

Résumé :

Mon nom c’est Lomar, Philippine Lomar. J’ai treize ans et demi et ce que je veux faire plus tard, je le fais déjà : je suis détective privée. J’écrabouille les embrouilles. Cette fois. L’affaire à laquelle j’étais confrontée sentait vraiment mauvais. Une histoire de racket et le racket a une odeur. Une sale odeur de terreur. Les frappes qui voulaient extorquer de l’argent à ma jeune cliente avaient même essaye de m’intimider, les boulets ! Mais ils venaient de faire une grave erreur : ils m’avaient énervée.

Mon avis :

Philippine est une jeune fille de 13 ans 1/2 et son dada est de mener des enquêtes. Elle est sollicitée par une jeune fille qui est rackettée par une bande d’affreux, et voilà donc Philippine qui plonge tête la première dans ce sac d’embrouilles..

Je lis rarement des B.D. mais je dois dire que je ne regrette d’avoir découvert celle-ci. J’ai tout d’abord été attirée par la couverture. J’ai trouvé les dessins très attractifs et le mot Polar écrit dessus a fini de me convaincre de l’ouvrir.

Je me suis donc laissée absorber par les aventures de Philippine et on se prends très vite au jeu, d’autant que dès la première planche on entre dans le vif de l’action. C’est un premier tome donc on apprends au fil des pages la vie de la jeune fille. Des thèmes comme le handicap, la mort d’un proche y sont abordés. J’ai trouvé que c’était une bonne façon de traiter de ces sujets de façon un peu plus légère avec les enfants, d’amorcer la discussion.

Les dessins et la mise en couleur sont particulièrement réussis à mon goût. Les dessins sont fins, sans se perdre dans le détail. Ils sont parfaitement adaptés pour un jeune public à partir de 9/10 ans.

L’histoire est vraiment sympa et bien menée. Philippine a un sacré caractère et est souvent très drôle. Elle a beaucoup de cran pour son âge mais c’est normal pour une future détective privée !! Les personnages secondaires sont aussi très bien réalisés et plaisant. Certains ont, sans aucun doute, vocation à devenir récurrents dans la série et ce sera un plaisir de les retrouver.

Une très jolie découverte et une franche réussite pour ce premier tome ! C’est une très bonne façon pour les jeunes lecteurs d’appréhender le polar. Je souhaite une longue vie à cette série que je suivrais avec beaucoup de plaisir !

Ma note : 9/10