Chronique Livresque·Feel - good·Romance

Les mots sur l’ardoise d’Angie Le Gac

Quelques informations…

Auto-édition – 153 pages – ebook ou broché – Feelgood

Un résumé ?

Éva, une jolie jeune femme de trente-deux ans a, en apparence tout, pour être heureuse : elle est avocate, vit dans une magnifique maison d’un quartier huppé de Marseille avec son mari avocat également. Elle partage son temps entre son métier et ses rêveries dans son jardin d’hiver, où elle lit entourée de ses orchidées, tout en buvant du thé et en mangeant des macarons, ses gourmandises préférées.
Mais un jour tout dérape. Alors qu’elle plaide une affaire au tribunal, l’extrémité de son nez disparaît, bientôt suivie par d’autres parties de son anatomie. Cette mésaventure qui peut sembler cocasse va pousser Éva à s’interroger sur sa vie, ses priorités et ses espoirs.
La question existentielle que lui pose son médecin : « Êtes-vous heureuse ? » va la bouleverser et la conduire sur des chemins qu’elle n’avait pas envisagé d’explorer.
Et si Éva n’avait le choix qu’entre se découvrir ou disparaître tout à fait ?

book_and_rose_by_ladyfatadudesons-d4wdclu

Mon avis :

Tout d’abord, je remercie l’auteure, Angie Le Gac, de m’avoir renouvelée sa confiance à l’occasion de la sortie de ce roman. J’avais découvert sa plume grâce à l’un de ses précédents livre « Une coccinelle dans le cœur« . J’avais donc hâte d’en savoir plus sur ce nouveau roman dont le résumé m’avait tout particulièrement attirée.

Eva est une jeune avocate, mariée et dont la vie semble frôler la perfection. Enfin ça c’est vu de l’extérieur… La jeune femme s’aperçoit en pleine audience que l’extrémité de son nez a disparu. Alors que cela peut sembler étrange, voir drôle, cela va être le point de départ pour Eva d’une remise en question de sa vie, de ses choix..

J’avoue avoir quitté encore une fois un roman d’Angie Le Gac avec ce sentiment qu’il va m’accompagner un bout de chemin. Qui, comme Eva, n’a jamais à un moment de son existence remis tout en question ?

Ce court roman d’à peine plus de 150 pages se lit très vite mais malgré cela il est très bien ficelé et complet. Ce livre m’a fait penser à une petite douceur dégustée au coin de la cheminée (un macaron peut-être..). Une lecture très douce et intimiste qui  nous plonge dans l’esprit et le quotidien d’Eva, un moment volé qui nous permet de la comprendre et de nous attacher à elle. Bien sur j’aurais aimé faire durer le plaisir, en savoir plus mais l’auteure réussie à nous décrire ses personnages, les lieux, les situations sans surcharge de mots ou de descriptions trop lourdes.

Le personnage d’Eva est vraiment très attachant. C’est une jeune femme très douce qui se retrouve face à sa vie, ses choix et ses envies. Elle m’a beaucoup touchée et j’ai adoré sa façon de gérer la situation mais surtout son évolution. En effet, elle est très effacée au départ et j’avoue avoir eu envie de la secouer une fois ou deux.

L’histoire m’a beaucoup plu et j’ai aimé la façon dont Angie Le Gac amène les choses. Mon seul petit bémol sera sur l’enchaînement trop simple à mon goût qui fait que tout coule un peu tout seul pour Eva. J’ai été quelque peu décontenancée par la facilité avec laquelle est acceptée par Eva et les autres personnages la disparition de parties de son corps. Mais je me suis dit que le mieux était de faire comme eux et j’ai du coup pu apprécier pleinement cette jolie histoire..

Angie Le Gac a une très jolie plume, légère et agréable à lire. Comme je le disais précédemment ses descriptions sont complètes sans être lourdes. Elle a très bien travaillé le personnage d’Eva autant dans son caractère, son histoire personnelle ou son passé. L’idée de l’ardoise est très poétique et je réfléchis à faire quelque chose de similaire à la maison (mais je n’en dirais pas plus pour ne pas vous gâcher la lecture !). Encore une fois Angie m’a embarquée dans son histoire et surtout dans la vie de son héroïne. Ca a été un très joli moment de lecture !

thé et macaron

Une lecture à l’image de l’héroïne de ce roman : douce. J’ai aimé découvrir la vie d’Eva, la suivre, espérer avec elle. Eva restera sans doute longtemps dans ma mémoire.

Ma note : 8.5/10

Pour acheter et lire ce livre cliquez ici

 

 

Chronique Livresque·Feel - good·humour

Contrat avec un Geek – Niveau 1 : Amis & Sexy Alchimie par Chani Brooks

Quelques informations… 

Auto-édition – ebook – Feel-Good / Humour

Un résumé ?

Une comédie romantique avec des geeks, des chats, des jeux vidéo et un peu de sexe parfois 😉

Jessica est une chimiste de génie fan de Star Wars. Son but ? Devenir riche et ne jamais dépendre d’un homme : un chat, du chocolat et des Ewoks à la télé suffisent pour rendre une femme heureuse. Ça avec une partie de jambes en l’air tous les trois mois, sans engagement. Sa théorie tient la route jusqu’à ce que sa startup se retrouve en faillite. Tomasi, un ancien camarade de lycée qui cartonne dans le jeu vidéo, accepte de lui prêter de l’argent en échange de quelques contreparties, une sorte de petit contrat entre amis. Jessica croit son cœur blindé contre les hommes. Mais comment lutter contre celui-là ? Tomasi est pire qu’un chat à deux pattes… Laissez-vous entraîner par un humour décalé et des héros un peu fous. Et, peu à peu, savourez une histoire d’amour complexe et vraie. La geek romance est une littérature sentimentale moderne entre chicklit et new romance érotique.

livre et feuilles automnes

Mon avis :

Avant tout, je remercie chaleureusement Chani Brooks, l’auteure, de m’avoir permis de lire son livre en service presse et pour sa gentillesse.

Mission acceptée !

Je plonge avec délice dans ce roman alléchée par le résumé et la couverture. Il faut dire que je suis une fan inconditionnelle de Sheldon Cooper et de ses camarades de The Big Bang Theory  et l’aperçu que nous donne l’auteure m’avait de suite fait penser à ma série fétiche.. Et là c’est bingo ! 

Jessica est l’ancienne intello du lycée qui a lancé sa startup mais qui peine à boucler son budget. C’est sans aucune joie qu’elle participe à une réunion d’anciens élèves mais elle veut pouvoir leur en mettre plein la vue : Mme « 1ère de la classe » réussit sa vie ! Elle va y retrouver, entre autres, un ancien camarade, Tomasi, un peu geek, un peu bizarre mais très attachant ! Et ces deux là, il faut le dire, n’ont pas leurs langues dans leurs poches !  

Dès la première page, l’auteure m’a prise dans son histoire : la présentation du livre, les situations improbables et cocasses, les personnages drôles et amusants et le chat ! L’action commence sans attendre et on est de suite dans l’ambiance avec les références à Star Wars ou au Seigneur des Anneaux (que les non-initiés se rassurent, l’auteure nous gâte en annotations ! Elles sont claires et amusantes ce qui ne gâche rien…). C’est très gai, léger, divertissant et les pages défilent sans que l’on s’en aperçoivent.. Entre prises de becs et romance,  l’histoire avance rapidement et est vraiment plaisante et addictive. Elle va vite dévier d’ailleurs parce que Jessica a un gros besoin d’argent et que Tomasi va se proposer de le lui prêter.. Vous le sentez arriver le piège ? Qui prête une grosse somme d’argent sans contrepartie ? Et celles de Tomasi risquent d’être gratinées… 

Le roman se divise en plusieurs missions ce qui lui donne du rythme. Jessica va devoir se dépêtrer de situations tantôt embarrassantes ou drôles. L’histoire évolue rapidement et le lecteur n’a pas le temps de s’ennuyer un instant. 

Les personnages principaux sont très sympas et ils m’ont beaucoup amusée. Jessica a un sacré caractère et du répondant et je l’ai trouvée vraiment attachante. Elle fait tout son possible pour réussir dans les affaires, ne veut surtout pas s’attacher à quelqu’un et est un peu gaffeuse. Tomasi est très drôle avec son côté geek et surtout sa façon de titiller Jessica même si j’avoue que son évolution n’est pas ce qui m’a le plus plu. Leurs dialogues sont vraiment comiques, plein de pep’s parfois même un peu barrés, un duo vraiment drôle. 

Chani Brooks mêle ici un peu de romance, un zeste d’érotisme, des situations parfois improbables et fait passer le tout grâce à sa plume légère, spontanée et vivante. Elle donne vie à ses personnages sans aucune difficulté et je ne me suis pas ennuyée une minute !   

Conclusion

Si vous aimez rire, les personnages loufoques et la culture pop ce livre est fait pour vous ! C’est moderne, c’est actuel, c’est sexy bref pour ma part j’ai passé un super moment avec Jessica et Tomasi.. et le chat !

Ma note : 8/10

Pour acheter et lire ce livre cliquez ici

Chronique Livresque·Feel - good·humour

Moi, smartphone, ce héros – l’intégrale par Thomas Palpant

Fiche technique :

Autoédition – 267 pages – ebook ou broché – Humour

Résumé :

Vous le trimballez de toutes parts, le sollicitez du matin au soir… et il en bave ! Plongez dans la peau d’un smartphone, son quotidien et ses états d’âme, le temps d’une histoire feel-good bourrée d’humour !

livre-plage_0

Mon avis :

Je remercie chaleureusement Thomas Palpant de m’avoir adressé son roman en service presse et pour sa confiance renouvelée. J’ai eu la chance de découvrir ce jeune auteur grâce à son roman E-Storic que j’avais vraiment beaucoup aimé alors j’avais hâte de le lire de nouveau.

Dans « Moi, smartphone, ce héros », l’auteur nous présente un héros original puisqu’il s’agit d’un smartphone. C’est vrai, on n’imagine pas tout ce qu’ils entendent, voient, connaissent de nous (enfin si justement on imagine….) Alors ici on va vivre une vie de smartphone avec ses joies, ses peines et ses déboires. Il faut dire que ce n’est pas de tout repos et que sa vie dépend de son propriétaire. Calme ou déjanté ? Sportif ou oisif ? Doué avec la technologie ou encore à l’âge de pierre ? Peut-être qu’un smartphone vit plusieurs vies en une..

Encore une fois, j’ai passé un excellent moment grâce à Thomas Palpant (ça devient une habitude.. une bonne habitude ! ) et à ce roman tout en humour. Chaque chapitre représente une sorte de moment choisi dans la vie de notre héros, tout en respectant la chronologie. On fait sa connaissance en même temps que Virginie, sa première propriétaire et on ne le quitte plus. Il nous entraîne entre texto romantique et panne de batterie, entre trop-plein d’applications et ennui complet à partager sa vie de labeur et d’attachement à son propriétaire.

J’ai trouvé que Thomas Palpant donnait à son héros un ton vraiment juste, drôle et attachant. Bien sur Smartphone sera amené à changer de détenteur, à découvrir de nouveaux horizons ou plutôt de nouvelles utilisations. Il faut dire que Thomas Palpant le fait passer entre les mains de personnages très différents. D’ailleurs, à l’origine, cette histoire a été publiée en 3 épisodes, dont les titres sont : Virginie, Louis et Eric, du nom des 3 propriétaires successifs. Ils sonnent tous très authentiques et le lecteur se reconnaitra sans aucun doute en l’un d’eux. Qu’il soit plutôt geek, utilisateur compulsif ou un peu dépassé chacun y verra son propre reflet ou celui de ses proches.

J’étais ravie de retrouver la plume de Thomas Palpant qui est très agréable à lire et fluide. Comme pour « E-Storic », les rebondissements arrivent au juste moment et le lecteur ne s’ennuie pas. J’ai passé, pour ma part, un excellent moment de lecture, j’ai beaucoup ri et je me suis reconnue en plusieurs occasions. Et cette seconde lecture n’a fait que renforcer mon opinion sur Thomas Palpant, un auteur à découvrir !

conclusion-gif-9Que vous l’emmeniez partout ou que vous l’abandonniez dans une poche ou sur une table, quelque soit votre façon de l’utiliser une fois ce livre  lu vous ne regarderez plus jamais votre Smartphone de la même façon.

Ma note : 8/10

Pour acheter et lire ce livre cliquez ici

Chronique Livresque·Feel - good·Littérature

Avec des si et des peut-être par Carène Ponte

Fiche technique :

Editions Michel Lafon – 374 pages – ebook ou broché – Littérature française

Résumé : 

Aimeriez-vous savoir quelle serait votre vie si vous aviez fait d’autres choix ? 

Prof de français au lycée de Savannah (-sur-Seine), Maxine vit en colocation avec Claudia (et ses crèmes au jus d’herbe fermenté), elle aime Flaubert (ses élèves, Stromae), courir avec ses deux meilleures amies (trois cents mètres) et aller chez le dentiste (sa sœur). 
Maxine croit aux signes et aux messages de l’Univers. Pourtant elle ne peut s’empêcher de se demander :  » Et si j’étais allée ici plutôt que là, si j’avais fait ceci au lieu de cela, ma vie serait-elle chamboulée ?  » 
En bonne prof de français, Maxine aime le conditionnel… 
Mais à trop réfléchir Avec des si et des peut-être, ne risque-t-on pas d’oublier de vivre au présent ? 
Et si la vie décidait de lui réserver un drôle de tour ?

livre-plage_0

Mon avis : 

Tout d’abord je remercie les Editions Michel Lafon de m’avoir permis de lire ce roman via le site NetGalley. 

Autant je suis fan de romans noirs, de romans gores, autant j’adore me détendre avec un roman feel-good. Et généralement avec l’auteure Carène Ponte je ne suis déçue ni pour la détente ni pour la lecture, c’est donc avec plaisir et délectation que j’ai plongé dans ce livre. 

Maxine, ou Max, est professeure de français, elle craque sur son proviseur et vit en colocation avec Claudia, végan et grande défenseure de la cause animale. Mais Max a une petite manie : elle se demande toujours ce qu’aurait été sa vie si.. Si elle n’avait pas oublié sa pièce d’identité ce matin là peut-être que… Si elle ne s’était pas foulée la cheville il se peut que… Mais à trop vivre avec des si et des peut-être Max n’est-elle pas en train de passer à côté de sa vie ? 

Dès les premières pages, je me suis sentie bien dans ce roman et surtout je me suis trouvée de nombreux points communs avec Max dont le plus important les « Si » et les « Peut-être ». Maxine est une héroïne attachante car elle ressemble à tout le monde. Elle pourrait être notre meilleure amie, notre voisine ou même nous tant elle vit une vie normale. Mais elle s’interroge à tout bout de champs sur ce qu’aurait été sa vie « si ».. et à force de trop le questionner le destin va lui jouer un petit tour à sa façon. Elle va pouvoir tester sa théorie et peut-être s’apercevoir que le plus important est, finalement, de profiter de la vie.. 

Carène Ponte intègre à son histoire une pointe de fantastique ce qui est inhabituel chez elle. C’est bien amené et j’ai beaucoup aimé du coup le tournant que prend l’histoire. Des éléments loufoques viennent apporter légèreté et humour comme par exemple le nom de la ville où vit Max « Savannah-sur Seine », ou le métier de l’un de ses prétendants (chut.. je vous laisse le découvrir, pour ma part ça a été un sacré fou-rire !). Tous ces éléments font que j’ai lu ce livre avec un sourire quasi permanent… 

Mais ce n’est pas seulement l’histoire qui fait que ce roman est une sorte de doudou, parce que je vous parlais de Max comme une héroïne attachante mais les autres personnages le sont également. Je pense notamment à Laetitia, sa sœur, ou Audrey et Samia ses amies. J’ai beaucoup aimé Audrey avec son humour un peu caustique mais également Moune, la grand-mère de Max décédée dans un accident de voiture mais que l’on découvre malgré tout grâce à Max et ses souvenirs, entre autre. J’aurais aimé en savoir plus sur d’autres personnages comme Julien, le frère de Max, par exemple mais c’est juste pour pouvoir faire durer le plaisir. 

J’ai retrouvé avec joie la plume de Carène qui est légère, drôle, fluide. Elle écrit de façon actuelle, sans chichi ce qui permet de s’identifier facilement aux personnages. Leurs dialogues sont crédibles et non pas surjoués, ce qui rend la lecture vraiment agréable. J’ai également adoré le clin d’œil à son précédent roman « Tu as promis que tu vivrais pour moi » qui avait été un coup de cœur. Un vrai moment de lecture détente mais qui fait également réfléchir sur soi et la façon dont on appréhende la vie. Et SI on profitait du présent au lieu de se dire PEUT ETRE ?

Conclusion_Logo_-_Cool_Dots_Font

Un roman qui fait du bien par son humour et sa vision de la vie. Des personnages attachants, une histoire souvent drôle, parfois moins qui oblige à se poser des questions mais qui permet surtout de passer un très bon moment de lecture ! 

Ma note : 9/10

Pour acheter et lire ce livre cliquez ici.

Chronique Livresque·Feel - good·Romance

Tout va bien se passer par Sylvie Noël

Fiche technique : 

Edition : Librinova – 296 pages – ebook ou broché – Comédie romantique

Résumé : 

Un mariage… En général c’est une bonne nouvelle, non ? Un moment sympa, une fête, une ambiance géniale ? C’est comme ça normalement, non ?
Alors pourquoi celui de Maggy, ma meilleure amie part en vrille dès qu’on avance un peu dans l’organisation ? Et les problèmes, ça se déplace en troupeau ! La liste est longue ! Sans compter ce crétin de William, égocentrique, arrogant et… meilleur ami du marié ! Ce type me donne envie de vomir.
Et où est passé le futur marié ? Disparu, envolé, le jour du mariage.
Si je suis dans un cauchemar, je veux me réveiller tout de suite.
Mais je vais prendre en main tout ça. Je vais sauver le mariage de Maggy, parce qu’elle est géniale et qu’elle mérite d’être heureuse.
Moi ? C’est Cassie. Grande gueule, gaffeuse, mais prête à tout.
Ce mariage aura lieu. Quoi qu’il advienne !

tea-time-wallpapers-pictures-photos-images-OPklMv-clipart

Mon avis : 

Un très grand merci à Sylvie Noël, l’auteure, de m’avoir confié son roman en service presse. 

Les préparatifs d’un mariage… En général c’est stressant pour les futurs mariés mais également pour leur entourage et Maggy ne déroge pas à la règle. Son mariage arrive à toute allure et tout n’est pas prêt, des contretemps s’accumulent, des soucis se greffent, bref ça sent la catastrophe ! Heureusement que Cassie, la meilleure amie et témoin de Maggy, veille au grain et va tout faire pour que cette journée soit une réussite pour les tourtereaux. 

Que de toutes les mariées de l’assemblée, celles qui n’ont pas eu des moments de découragement (et/ou d’angoisse, stress, envie de tuer tout le monde.. liste non exhaustive) lorsqu’elles préparaient le plus beau jour de leur vie, lèvent la main ! Merci ! Je me sens moins seule… 

Le titre de ce roman pourrait être un mantra utilisé par Cassie pour rassurer Maggy parce que forcément tout ne va pas être simple.. Entre le tulle, les fleurs, les parents, le plan de table, le marié qui disparaît, la robe, le choix du thème tout s’accumule pour faire péter une pile à la mariée et à son amie… Mais bien sur tout commence avec l’enterrement de vie de jeune fille et ses difficultés d’organisation.

Cassie est une jeune femme qu’on voudrait tous avoir pour amie. Elle est dynamique, gaie, dévouée, elle se donne à fond pour faire plaisir à la future mariée. La seule chose qu’elle n’arrive pas c’est à supporter Will le témoin du marié. Alors forcément cette situation va ajouter encore plus de difficultés parce qu’ils ne vont pas pouvoir s’ignorer très longtemps… Surtout que le dit Will est plutôt canon malgré son arrogance ! Les deux futurs mariés et leurs témoins sont entourés d’un groupe d’amis soudés qui sont tous attachants ou touchants. Agnès ou Caro par exemple m’ont beaucoup amusée. Maggy et David sont un couple vraiment mignon même si Maggy a une légère tendance à se transformer en furie hystérique par moment.. Mais la situation l’exige alors on lui pardonne ! 

C’est un roman qui se lit très rapidement et qui est plein de peps ! L’auteure a su lui donner un rythme agréable grâce à sa plume très actuelle et à des personnages de notre temps. L’histoire est plutôt prévisible bien qu’il y ait quelques rebondissements surprenants et j’aurais aimé que les personnages soient un peu plus fouillés, travaillés notamment Cassie pour laquelle il y a encore matière à découvrir. Mais malgré tout ce roman rempli parfaitement le job : il est divertissant, amusant et délassant !  Le genre de livre dans lequel j’aime me plonger pour oublier les infos déprimantes, la pluie ou le boulot de la semaine.. 

Conclusion_Logo_-_Cool_Dots_Font

Une lecture qui vous fera oublier la morosité ambiante et passer un bon moment. Elle rappellera des souvenirs à tous ceux qui ont, un jour, approché de près ou de loin une future mariée ! 

Ma note : 7.5/10

Pour acheter et lire ce livre cliquez ICI

Chronique Livresque·Feel - good

Happiness Palace par Blandine P. Martin

happiness-palace-964366-264-432

Fiche Technique :

Autoédition – 386 pages – ebook ou broché – Contemporain

Résumé :

Happiness Palace. Deux mots bien étranges, comme tombés du ciel. Amy, 26 ans, n’est plus que l’ombre d’elle même, victime d’un mari violent et spectatrice d’une vie déjà tracée. Alors qu’elle n’aspire plus qu’à quitter ce monde infâme, le destin semble lui tendre la main. Une seconde chance où l’entraide et la solidarité seraient maîtres mots. Un endroit pour les gens « comme elle », ceux dont la société se fiche, ceux qui n’ont plus rien, ni personne. Peut-elle encore faire confiance à qui que ce soit ? Partagée entre une peur viscérale de tomber et l’envie dévorante d’espérer, Amy devra trouver le chemin de la guérison. Le Happiness Palace lui ouvre ses portes.

tea-time-wallpapers-pictures-photos-images-OPklMv-clipart

Mon avis :

Je remercie vivement Blandine P. Martin de m’avoir permit de lire son roman en service presse et pour sa confiance.

Amy se réveille à l’hôpital où elle a été admise en urgence suite à une chute dans les escaliers. Ce n’est pas une maladresse de la jeune femme.. Amy est une femme battue et il lui reste peu d’espoir pour que les choses (et surtout Cliff, son mari !!) changent, elle craint même pour sa vie. Jusqu’à ce que Zach, un infirmier en poste dans ce même hôpital, lui propose d’intégrer le Happiness Palace, une maison où il accueille des personnes en difficulté. Amy va donc découvrir grâce au Happiness Palace qu’une autre vie est possible..

Ce roman touche à des thèmes qui sont plutôt durs comme la violence conjugale, j’avais donc une légère appréhension en entamant ma lecture, ce sujet étant vraiment sensible. Mais je dois dire que dès les premières pages toutes mes craintes se sont envolées. En effet, les sujets abordés ne sont pas forcément légers mais Blandine P. Martin les amènent vraiment de façon subtile et délicate sans tomber dans le voyeurisme ou le trash.

On suit le combat d’Amy qui veut faire table rase du passé, se créer un avenir meilleur et en cela elle est épaulée par Zach et ses colocataires au Happiness Palace. Dennis, Soko, June, Nate, Marcus ont tous des passés différents mais difficiles et l’entraide et la solidarité sont les bases de leur nouvelle vie commune. Ils ne se jugent pas et malgré leurs caractères différents ils sont là pour se soutenir, s’aider. Chacun va mettre ses talents à contributions pour aider la jeune femme à remonter la pente.

J’ai trouvé que ce texte était une ode à l’espoir, la démonstration que même lorsque tout semble nous échapper il est possible qu’une main tendue aide à se sortir des pires situations. Parfois un coup de pouce va faire basculer un destin qui semblait sombre. C’est ce que Zach Widmore représente pour les habitants du Happiness Palace : un coup de pouce, une aide inespérée.. Il aide ses compagnons financièrement en les accueillant bien sur, mais également moralement car il sait être à l’écoute de chacun. Il est comme un socle sur lequel chacun peut s’appuyer, peut compter. Il va leur permettre de reprendre goût en l’existence, de se reconstruire et chacun aura ensuite à cœur d’aider à son tour les autres personnes qui se présenteront au Happiness Palace.

Chacun des personnages m’a touché par sa façon d’être mais également par son histoire personnelle. Ils ont tous un côté fragile qui est émouvant et malgré toutes les épreuves ils gardent une foi indéfectible en la vie, en l’amour. June, qui a subit le même passé violent qu’Amy sera un soutien précieux pour la jeune femme mais tous les autres également en lui apportant une aide morale, de l’humour, de l’amitié, toutes ces choses qui rendent la vie tellement plus belle.

Ce roman de Blandine P. Martin m’a fait pensé à un gros doudou (un peu comme le nounours en couverture) que l’on serrerait dans nos bras pour se sentir meiux.. Un livre qui redonne le sourire et que l’on quitte à regret pour son histoire et ses personnages, un goût de trop peu une fois la dernière page tournée. J’ai toutefois regretté quelques maladresses ou fautes dans le texte mais l’écriture est vraiment fluide et légère, l’auteure a une plume vraiment très agréable à lire. La très jolie couverture ajoute, je trouve, à ce sentiment de douceur qui envahit après avoir lu ce livre.

en-conclusion

Une histoire touchante, des personnages attachants, un cocktail qui rend cette lecture vraiment plaisante et captivante. Si vous aimez les romans feel-good, je vous conseille de vous installer bien confortablement, de vous faire un bon chocolat chaud et de pousser la porte du Happiness Palace en compagnie d’Amy..

Ma note : 8/10