Chronique Livresque·nouvelle

L’indé Panda N° 6

livre et rose

Bonjour à tous !

Vous connaissez maintenant mon attachement aux auteurs indépendants alors lorsque j’ai été contactée par l’équipe de l’Indé Panda pour chroniquer ce 6ème opus j’étais ravie. Déjà parce que je trouve le concept vraiment top mais aussi parce que le sommaire m’a mis l’eau à la bouche !  

Qu’est-ce-que l’Indé Panda ? C’est un magazine entièrement rédigé et réalisé par des bénévoles dédié aux auteurs indépendants. Il regroupe 12 nouvelles de 12 auteurs méticuleusement choisies et à la fin de chacune quelques mots de son auteur.. Une mine d’or !

Certains noms au sommaire de ce N°6 m’étaient familiers d’autres sont une très belle découverte, dans tous les cas j’ai adoré lire ces histoires ! Je vais vous dire quelques mots sur chacune d’elles..

Le procès participatif par Bouffanges

Bouffanges nous livre ici une dystopie où les réseaux sociaux et l’usage que l’on en fait sont au centre de tout. Chacun peut juger ou être jugé via une application, une conception de la justice qui fait froid dans le dos.. Une écriture précise et fluide qui rend cette histoire presque réelle.

Cette nouvelle a inspiré la magnifique couverture de ce N°6.

Dan par Catherine Loiseau

Je suis fan de Catherine Loiseau alors j’étais ravie de lire cette nouvelle ! De la science-fiction pure où le personnage principal, un humanoïde, va apprendre les émotions humaines à ses risques et périls. Une nouvelle vraiment prenante et une plume toujours aussi addictive.

Un caveau sans vitrail par Laurent B

Laurent B écrit ici sur l’enlèvement de Véronique, une jeune fille pleine de ressource qui va tout faire pour se sortir de cette situation. Une nouvelle un peu plus longue que les autres mais dont l’héroïne est vraiment attachante.

Maïa et l’homme en blanc par Céline Saint-Charle

Une nouvelle que j’ai vraiment appréciée, elle nous parle de notre rapport à la Nature, de la beauté de ce qui nous entoure. Les conversations entre Maïa et l’homme en blanc sont belles et intéressantes. Un récit initiatique à la plume très poétique.

L’étrangère qui vit chez moi par Khalysta Farall

Une super nouvelle dans le style thriller vraiment bien construite et menée. J’ai particulièrement apprécié cette histoire qui m’a tenue en haleine et dont j’ai adoré la chute. J’ai également trouvé la plume de Khalysta Farall très maitrisée et fluide.

Maman est une espionne par Nicolas Chevolleau

Nicolas Chevolleau fait d’un petit garçon le narrateur de cette jolie nouvelle. Celui-ci va nous parler de sa maman et j’ai beaucoup aimé ce récit à la fois poétique et impitoyable. L’écriture est fluide et très agréable, une belle découverte.

Tout compte fait par Nathalie Bagadey

Un conte des temps modernes où l’héroïne va être plongée dans ceux de son enfance.. Un joli récit même si j’ai trouvé le déroulé un peu trop prévisible. Une plume agréable et une histoire sympathique !

Dans l’impasse du chat par Marie Havard

Grâce à Marie Havard, le lecteur se glisse dans la peau d’un chat pour vivre cette nouvelle.. Une histoire prenante et touchante que j’ai particulièrement appréciée tant pour le contenu que pour l’écriture. La plume est riche et imagée, une très belle découverte.

Le dernier chant de Cindy par Vincent Ferrique

Faire la connaissance de Cindy peut être la dernière chose que vous ferez.. Cindy est une sociopathe dont le murmure peut être fatal, suivez là dans sa quête macabre. Une nouvelle un peu plus glauque mais captivante menée par une plume fluide, voir poétique.

Le numismate de Patrice Dumas

Une courte nouvelle dans le style fantastique que j’ai particulièrement aimé surtout pour sa fin. L’écriture est fluide et travaillée, l’histoire est prenante. C’est une très jolie découverte !

La dernière danse de Valéry Bonneau

Qu’il doit être difficile de ne pouvoir toucher les autres ou d’être touché.. C’est le handicap que vit Pépino, une vie de solitude s’offre à lui. Une nouvelle à l’histoire originale mais qui ne m’a pas vraiment convaincue. Malgré tout l’écriture est agréable.

Bal du 14 juillet de Zia Odet

Une nouvelle poignante que j’ai particulièrement aimé. Une écriture pleine d’émotion qui m’a fait vibrer. J’ai vraiment apprécié la plume de Zia Odet.

livre-coup-de-coeur-grand

Voilà ! Vous en savez un peu plus sur ce N° 6 de l’Indé Panda. Ce super magazine paraît, maintenant, tous les semestres alors rendez-vous est pris pour le prochain ! J’ai adoré l’idée de ce magasine, j’ai aimé les nouvelles, j’ai découvert de nouveaux auteurs, pour moi c’est un carton plein ! 
Et cerise sur le gâteau, ce magazine est entièrement gratuit alors précipitez-vous vite pour le télécharger et le lire.
Ma note : 10/10 !!   
Pour le télécharger et lui donner de la visiblité : Indé Panda via Amazon
Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s