Chronique Livresque·Uchronie

Le cauchemar des Brackford par Maxence Valmont

Fiche technique : 

Séma Editions – 124 pages – ebook ou broché – Collection Séma’lsain / Thriller

Résumé : 

Jusqu’où iriez-vous pour satisfaire vos ambitions ?
Patricia Brackford, star du cinéma muet, est quant à elle prête à tout. S’abandonnant aux plus ignobles stratagèmes, elle vivra jusqu’à la folie la pièce écrite par elle.
Mais attention, si l’amour n’est pas toujours éternel, l’exquise vengeance se déguste avec lenteur sur le long terme.
Un thriller sans concessions dans l’univers feutré de la haute bourgeoisie anglaise de 1927.
Une insoutenable plongée dans Le Cauchemar des Brackford !
magic-book-4BlurBlog-2
Mon avis : 
J’ai lu ce roman dans le cadre de mon partenariat avec Séma Editions, une maison d’édition au catalogue vraiment top et je les en remercie ainsi que pour leur confiance. 
J’ai tout d’abord été attirée par la magnifique couverture de ce livre qui est non seulement splendide mais aussi parfaite au vue de l’histoire. A la lecture du résumé, je n’ai pas su résister très longtemps, une héroïne qui s’annonce ignoble, le décor des années 30, une vengeance annoncée.. Tous les éléments étaient réunis pour que je craque rapidement. 
Patricia Brackford est une star de cinéma muet ayant épousé le très riche héritier John Brackford. Mais la mode n’est plus au muet et Patricia voit sa carrière décliner, sauf qu’elle n’est pas femme à accepter cela sans se battre ou plutôt.. planter des couteaux dans le dos ! 
C’est un court roman que nous livre Maxence Valmont mais je dois avouer que je l’ai lu quasiment d’une traite. Dès les premières lignes le ton est donné et on se retrouve dans l’ambiance feutrée du grand manoir Brackford, enfin feutrée tant que la star n’y est pas.. Le lecteur fait rapidement connaissance de Patricia, une femme vénale, orgueilleuse, calculatrice voir odieuse. Son mari, John, l’a épousé par amour et ferme les yeux sur les problèmes que le couple peut rencontrer pour ne pas la perdre. Mais Patricia a un projet dont la mise en scène machiavélique va mettre en péril non seulement son couple mais bien des vies autour d’elle. 
Maxence Valmont nous entraîne dans une histoire rocambolesque où se mêlent ambition, amour, désir, haine.. Dès le départ, on comprend que le refus de Patricia de perdre son statut de star et sa notoriété est au centre du problème mais au fil des pages l’intrigue s’étoffe et devient plus complexe. Bien entendu, la méchanceté de l’actrice va la mener à des actes terribles dont le lecteur sera le témoin impuissant. L’auteur a vraiment bien mené son histoire qui est bien ficelée et vraiment agréable à lire. 
J’aime particulièrement la période dans laquelle se déroule ce roman. Les années 30, les tenues, la frivolité, ici on ressent cette temporalité grâce aux tenues de Patricia qui nous sont décrites mais également aux indices données à travers la médecine, le cinéma. Tout est cohérent et bien décrit. 
Le personnage central est intéressant car pour une fois il ne s’agit pas d’une héroïne bonne et douce non ici c’est une véritable garce qui nous est dépeinte. Sa méchanceté n’a d’égale que sa fourberie. Sa façon de s’adresser aux domestiques (ou tout autre personnage ne faisant pas partie de son cercle), de jouer avec eux voir de les torturer en font une des héroïnes que j’ai le plus aimé détester. John Brackford est également un personnage intéressant car à l’opposé de sa femme. Sa gentillesse, sa patience en font un être attachant.
C’est le premier roman que je lis de Maxence Valmont et j’avoue que c’est une très belle découverte. Son écriture est vraiment fluide et adaptée à la période choisie. Les phrases sont complexes sans être alambiquées et le vocabulaire varié. J’ai pris beaucoup de plaisir à lire ce roman même si je l’aurais aimé plus long pour en savoir encore plus ! 
arbre
N’ayez pas peur de croiser le chemin de la grande et odieuse Patricia Brackford, poussez-vite les portes de son manoir et venez assister à ce qui s’annonce être comme la plus formidable pièce de toute sa vie ou comme un cauchemar ! 
Ma note : 8/10

Un commentaire sur “Le cauchemar des Brackford par Maxence Valmont

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s