Non classé

Le passageur par Mel Andoryss

Fiche technique : 

Editions Lynks – 283 pages – broché – Fantastique

Résumé : 

Matéo n’aurait jamais dû hériter du don de sa mère.
Il n’aurait jamais dû entendre les pleurs des fantômes.
Désormais, il n’a d’autre choix qu’accepter son héritage… ou sombrer dans la folie !

C’est au temps de la Commune, au milieu des horreurs de la semaine sanglante, qu’il débute son apprentissage…

Matéo Soler sait que les fantômes existent. Il le sait parce que sa mère en a aidé des dizaines à trouver le repos, jusqu’à ce qu’elle-même meure, des années auparavant. Ce que le jeune garçon ne pouvait pas deviner, par contre, c’est qu’il hériterait de son pouvoir. Devenu Passageur à son tour, le voilà contraint de lutter contre un trushal odji, une âme affamée. Pour s’en libérer, Matéo n’a d’autre choix que de rejoindre l’âme dans son époque d’origine afin d’y apaiser sa mort. Mais alors qu’il est propulsé au temps de la Commune et au milieu des horreurs de la semaine sanglante, il comprend que sa tâche ne sera pas si facile…

c472ea14

Mon avis : 

Avant tout, je tiens à remercier Mel Andoryss pour l’envoi de ce très beau service presse et pour sa confiance. 

Mateo est un adolescent qui n’a pas été épargné par la vie. Il perd sa mère et sa sœur  très jeune suite à une maladie, son père le considère comme responsable et le maltraite et, bien que cela semble improbable, il hérite du don de sa mère. Il est un Passageur, pouvoir féminin en principe, c’est à dire qu’il doit aider les âmes perdues à regagner « l’autre rive ». Et pour cela il doit voyager dans le temps afin d’aider l’âme en question à  accomplir l’oeuvre qui la retient prisonnière. Mateo va vite se rendre compte que tout cela n’est pas sans danger.. 

Dès le début de ce roman, j’ai ressenti un grand attachement pour le jeune Mateo. En effet, non seulement il a la vie dure chez lui avec un père violent mais ses origines Rom en font un paria au sein de son lycée, de son immeuble, de la communauté.. Mateo n’a pas d’amis et ne peut compter que sur son grand frère Diego et sa jeune sœur Luiza. Lorsqu’il se rend compte qu’il peut voir les morts, sa vie va prendre un tournant complètement inattendu, puisqu’en effet, il n’était pas destiné à hériter de ce pouvoir. Mais malheureusement c’est un cadeau qui ne se refuse pas. Le jeune Mateo va devoir faire tout son possible pour lutter contre un  trushal odji et pour cela il va pénétrer une brèche du temps et atterrir dans le Paris à l’époque de la Commune. 

Non seulement le personnage de Mateo est touchant de par sa fragilité émotionnelle mais aussi parce qu’on le sent prêt à tout pour faire honneur à sa famille (son père mis à part..) Il n’est pas un super héros, il doute, il trébuche et j’ai aimé le fait qu’il ne soit pas parfait, c’est un peu un anti-héros, ce que j’aime en général. Malgré tout il a de la volonté et il va faire tout son possible pour aider ce trushal odji (enfin s’en débarrasser plutôt..). 

L’histoire des Passageurs est vraiment bien trouvée et amenée. Mel Andoryss nous entraîne dans une culture où les morts ont besoin d’être aidé, où les femmes tiennent cette place importante, où la famille est essentielle.. Ce roman mêle aventure et histoire d’une façon très originale et fluide. En effet, grâce à Mateo le lecteur va découvrir un pan de l’histoire de France qui est, somme toute, plutôt méconnue : La Commune ou comment le peuple de Paris s’est soulevé. J’avoue avoir beaucoup appris de cette période grâce à ce livre tout en étant plongée dans l’histoire de Mateo. Mel Andoryss documente parfaitement son roman sans alourdir l’histoire ni l’oublier en route ce qui est un très grand « plus ». 

Le Passageur m’a permis de découvrir la plume de cette auteure qui, après quelques recherches, a une bibliographie déjà bien fournie. Ayant beaucoup apprécié ce premier tome je suis non seulement curieuse de lire la suite mais également de découvrir ses autres séries. Son écriture est fluide, adaptée aux personnages et surtout prenante. Au court de ma lecture, j’ai eu l’impression d’être au milieu du Père Lachaise, d’entendre les balles fuser, de sentir l’angoisse et la peur. Ce roman est classé young adult mais l’ambiance y est sombre, surnaturelle et il plaira non seulement aux adolescents mais également aux adultes. J’ai, pour ma part, complètement adhéré à cette histoire, à la façon dont elle est racontée et j’ai maintenant hâte de pouvoir découvrir la suite des aventures de Mateo, le Passageur.

magic-book-4BlurBlog-2

Un très bon premier tome qui nous fait découvrir l’univers des Passageurs et nous emmène en compagnie de Mateo dans une aventure palpitante.

Ma note : 8.5/10

Pour acheter et lire ce roman cliquez ici

Publicités

Un commentaire sur “Le passageur par Mel Andoryss

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s