Chronique Livresque·fantasy

Le Porteur de Mort, tome 1 : L’apprenti par Angel Arekin

Fiche technique : 

Editions Plume Blanche – 424 pages – ebook ou broché – Fantasy

Résumé : 

À 17 ans, Seïs Amorgen est nommé pour intégrer la plus grande confrérie du royaume d’Asclépion. S’il accepte, il deviendra l’un des guerriers les plus éminents de la monarchie. S’il refuse, il restera le gamin frivole et arrogant qui fraye avec les bandits de sa ville natale. Alors que l’ombre du Renégat s’étend sur sa terre d’origine, Seïs va devoir prendre la décision qui bouleversera sa vie et, bientôt, il devra faire face à ses propres démons.

th56910733

Mon avis : 

J’ai lu ce roman dans le cadre du Prix des Auteurs Inconnus, encore une découverte puisque je ne connaissais pas du tout Angel Arekin. 

Seïs et Naïs sont cousins et grandissent dans la ferme familiale auprès des leurs jusqu’à ce que le jeune homme soit choisis comme apprenti par un ordre de chevalerie. Et toute sa vie va s’en trouver chamboulée.. 

« Le porteur de mort » est le premier tome d’une plutôt longue série (6 tomes) dans le genre Fantasy. Ce n’est pas mon genre de lecture préféré car je le trouve en général plutôt répétitif d’un roman à l’autre, le même schéma revenant souvent. Malgré tout, j’apprécie de temps à autre de plonger dans un bon roman de ce style alors j’avais hâte de découvrir ce que me réservait celui-là.. 

Ici, les bases du genre sont respectées. Tout d’abord l’univers. Angel Arekin inscrit son histoire dans un monde médiéval plutôt typique (tavernes, chevalier, etc…). Le royaume est divisé en contrées et chaque contrée est dirigée par un roi. Un grand ordre chapeaute cette organisation depuis des millénaires et va décider de recruter des apprentis. Ensuite le héros.. Seïs est à la base un jeune homme (ou plutôt un petit con ? ) plutôt insouciant, arrogant.. pas très attachant quoi. Mais, bien sur, ce tome le suivant sur environ 7 ans, il va évoluer et changer. Il va passer du stade de gamin à celui d’homme grâce à son statut d’apprenti. Un schéma typique mais malgré tout bien mené.  

Les personnages sont très nombreux, trop à mon goût et je me suis parfois un peu perdue. Mais l’histoire avance lentement alors on finit par les situer, les connaître entre les frères de Seïs, ses amis, tout ce petit monde trouve sa place. Pour ma part, j’ai vraiment apprécié l’évolution de Seïs qui, bien que prévisible, est bien amenée. J’ai également beaucoup aimé le personnage de Naïs, la jeune fille a un sacré caractère et je l’ai trouvé vraiment attachante. J’ai particulièrement apprécié le fait que l’auteure alterne les points de vue de ces deux personnages, j’ai trouvé que c’était une bonne façon de relancer le récit et de maintenir l’intérêt du lecteur.  

Comme je le disais c’est le premier tome d’une saga plutôt fournie ce qui fait que dans cet opus les choses se mettent en place (histoire, personnages, univers,..) alors la lecture peut sembler parfois un peu longue. Ça a été mon cas et j’ai parfois eu un sentiment d’ennui malgré une histoire intéressante. Par contre, je découvrais ici la plume d’Angel Arekin et je dois dire que j’ai été conquise. Son écriture est vraiment extraordinaire : fluide, imagée, détaillée avec un vocabulaire vraiment varié et riche. Souvent je trouve les livres de Fantasy lourd et répétitif mais là.. juste magique ! Même si j’ai trouvé ce premier tome un peu long, l’auteure a su piquer mon intérêt et je serais ravie de poursuivre ma lecture des aventures de Seïs. 

c472ea14

Même si je ne l’ai pas trouvé d’une originalité saisissante, j’ai bien aimé cette histoire grâce à laquelle j’ai voyagé au Royaume d’Asclépion. Un roman qui devrait plaire dans aucun doute aux fans du genre et qui pour ma part m’a donné envie de lire la suite. 

Ma note : 7.5/10

Pour acheter et lire ce livre cliquez ici. 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s