Chronique Livresque·fantastique

Town, Tome 1 : Tueurs d’anges par Rozenn Illiano

town,-tome-1---tueurs-d-anges-980091-264-432

Fiche technique :

Oniro Prods – 252 pages – broché – Fantastique / Post apocalyptique

Résumé :

Un jour de janvier, un cataclysme sans précédent décime la quasi-totalité de l’humanité en quelques secondes. Les survivants doivent affronter par la suite toute l’hostilité de la planète ravagée, les fous dangereux sillonnant les routes… et les hordes d’anges descendus du Ciel pour les exterminer. Le tout sous des coups lancinants frappés à la Grande Horloge de l’Apocalypse. Douze coups, six cents jours, à la fin desquels la réalité telle que nous la connaissons disparaîtra.

À travers le chaos, Ana part à la recherche d’un refuge où se terrer quand la fin viendra. Elle rencontre alors Élias, un clairvoyant qui s’est donné une mission : tuer un maximum d’anges, pour sa propre survie et celle de ses compagnons d’infortune.

livre et feuilles automnes

Mon avis :

Un grand merci à Rozenn Illiano pour la confiance qu’elle me témoigne en me confiant son livre en service presse.

Le monde est mal en point ! Un Cataclysme a ravagé la planète et il reste peu de temps à l’humanité, 600 jours exactement selon le décompte de la Grande Horloge. Les quelques survivants tentent de passer entre les balles des Anges venus les anéantir mais également de groupuscules d’humains qui ont décidé de se mettre de leur côté. Anaëlle, malgré sa résolution de rester seule, va rejoindre un groupe qui s’est donné pour but de tuer un maximum d’anges sous la direction d’Elias, un clairvoyant.

Il m’était impossible de ne pas lire ce livre : j’adore toutes les histoires d’anges ! Sauf qu’ici on est loin du petit Cupidon joufflu avec son arc et ses flèches.. Ici les anges sont beaux, parfaits mais ils dézinguent les humains à tout va ! Et dès le départ j’ai été très intriguée par cet état de fait, pourquoi ? Qu’ont donc fait ces pauvres pécheurs pour que la Justice Divine soit si peu clémente et arme ses anges ?  

J’ai donc découvert avec plaisir ce récit qui se fait en 3 parties avec un changement de narrateur à chaque fois. Anaëlle en est le premier. C’est une jeune femme attachante et qui a un don assez précieux pour qu’il soit nécessaire à ses compagnons. Elle va mettre de côté son besoin de solitude pour rejoindre ce groupe et surtout Elias. Celui-ci est un clairvoyant, c’est à dire qu’il entend des voix, voit des revenants et ce don lui permet d’anticiper le futur. A eux deux, ils vont se donner pour mission de sauver tous ceux qui font parti de leur groupe et se sont placés sous leur protection.

 J’ai trouvé beaucoup de points positifs à ce roman : déjà l’histoire.. C’est du post apocalyptique, genre que j’apprécie particulièrement, mais encore plus noir puisque la fin de l’humanité est programmée. Les protagonistes connaissent dès le départ la date de leur fin. Ce qui permet de se poser des questions comme : attendre ou en finir avant ? Comme c’est un premier tome, l’auteure pose ici les bases de son histoire.

Les personnages sont, à mon sens, peu nombreux à être développés réellement même si beaucoup gravitent autour des héros, mais ils sont tous très bien réalisés. Leurs angoisses, leurs peurs, leurs espoirs sont parfaitement décrits. On vit cette avancée inexorable vers la fin avec eux, ce décompte des jours alors que tous les repères sont effacés. J’avoue une affection particulière pour Anaëlle, qui m’a beaucoup touchée, et également pour Chester, dont l’histoire m’a émue.

La façon d’écrire est également un bon point ! En effet, Rozenn Illiano a une plume très fluide mais également très actuelle. Elle utilise parfois dans les dialogues des expressions courantes voir familières qui donnent aux personnages un ancrage dans notre quotidien assez puissant. Pas de phrasé compliqué ni de dialogues improbables, j’ai vraiment apprécié ce point.

Mon seul et unique petit, minuscule bémol est que j’ai trouvé certains passages un peu « creux » voir redondants. J’aurais aimé parfois plus d’action et moins de pensées.. quelques passages se ressemblent un peu trop à mon goût mais malgré tout ne nuisent pas au récit.

conclusion 6

Une histoire d’anges comme je les aime avec une histoire vraiment prenante et qui laisse présager une suite tout aussi apocalyptique !

Ma note : 8/10

 

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s