Chronique Livresque·fantastique·humour·nouvelle

Lazare Donatien : L’écritoire par Virginia Besson Robilliard

lazare-donatien---l-ecritoire-967535-264-432

Fiche technique :

Iggybook – 42 pages – ebook – Fantastique / Nouvelle

Résumé :

Avez-vous déjà ressenti un certain malaise envers un vieil objet ? Quelque chose dont vous avez hérité et dont vous ne savez pas quoi faire la plupart du temps ? De tous temps, les hommes ont cherché à percer les mystères qui se présentent en rencontrant plus ou moins de succès dans leur entreprise. Je ne prétends pas apporter plus de réponses que d’autres à ces nombreuses questions, ce n’est pas mon travail. Mais si d’aventure des évènements bizarres commençaient à se manifester autour de vous de façon impromptue, ce serait alors le moment choisi pour songer à faire appel à moi. Qui suis-je ? Un être étrange, travaillant pour des causes plus étranges encore… je suis le Drockhead !

livre et feuilles automnes

Mon avis :

Je remercie vivement Virginia Besson Robilliard, l’auteure, de m’avoir confié son livre en service presse.

Un matin, alors qu’il ouvre sa boutique d’antiquités, Lazare Donatien voit arriver un jeune homme qui semble un peu perturbé. Celui-ci vient le consulter à propos d’une étrange affaire tournant autour d’un écritoire ayant appartenu à feue son aïeule.

Moi qui adore les histoires de fantômes et qui adhère de plus en plus au format court, j’avoue que je me suis rapidement laissée tenter. Cette courte nouvelle est la première d’une série où le héros, Lazare Donatien est un Drockhead, c’est à dire qu’il règle les problèmes ayant trait à l’au-delà et plus précisément aux fantômes. Ce premier opus entame vraiment bien la série car il pose les bases, explique au lecteur ce qu’il doit s’avoir pour s’immerger dans le monde de Lazare et nous y fait pénétrer doucement.

L’histoire tourne autour d’une famille aisée, d’un écritoire ancien et des phénomènes que celui-ci engendre. Dès les premiers mots, j’ai été prise dans ce récit où règnent le mystère et le paranormal et qui m’a vraiment plu et embarqué. Les dons de Lazare Donatien semblent être extraordinaires et j’ai hâte d’en apprendre plus sur sa fonction ainsi que sur le monde que l’auteure a créé. En effet, il y a des fantômes, des spectres vagabonds et je suis certaine que ce premier épisode n’est qu’une mise en bouche de ce que Virginia Besson Robilliard nous réserve.

Outre l’histoire, j’ai eu un gros coup de cœur pour le personnage principal, Lazare Donatien. Celui-ci est vraiment fantasque, atypique et drôle. Son valet et compagnon Zeph m’a beaucoup fait rire et j’ai apprécié tout particulièrement leur complicité (même si Zeph n’est pas ravi de son travail…). Je ne dévoilerais pas leurs particularités mais ils forment un duo de choc ! Les personnages secondaires sont également sympathiques et touchants, j’ai hâte d’en apprendre plus sur certains..

Je découvre grâce à cette nouvelle la plume de Virginia Besson Robilliard et je dois dire que c’est une magnifique découverte. J’ai vraiment aimé sa façon d’écrire fluide, prenante, addictive. Le vocabulaire est varié et adapté aux personnages avec un style enlevé et bourré d’humour. Une magnifique surprise !

en-conclusion

Vous aurez compris que j’ai eu un gros coup de cœur pour Lazare et le premier tome de ses aventures. De l’humour, du paranormal, un héros farfelu.. tout ce que j’aime et à mon avis, vous n’avez pas fini d’en entendre parler !

Ma note : 9.5/10 

Un commentaire sur “Lazare Donatien : L’écritoire par Virginia Besson Robilliard

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s