On papote avec...

On papote avec #1 … Carène Ponte

tea-time-wallpapers-pictures-photos-images-OPklMv-clipart

 

Bonjour à tous !

Je vous propose de découvrir un nouveau rendez-vous sur le blog : On papote avec…

Un petite interview d’un(e) auteur(e) pour en savoir un peu plus sur ceux qui nous font rêver au quotidien grâce à leur imagination, leur travail et leurs mots.

C’est Carène Ponte qui ouvre le bal pour ce premier rendez-vous. Elle a eu la gentillesse de répondre à ces quelques questions, alors installez-vous confortablement, prenez une bonne tasse de thé bien chaud et parfumé (un café fera aussi l’affaire pour ceux qui préfèrent..), une petite gourmandise et on va papoter quelques minutes avec Carène..

 

Ton dernier roman « Tu as promis que tu vivrais pour moi » (Michel Lafon – 01/06/17) a été un coup de cœur pour moi.. Molly m’a beaucoup touchée mais également le personnage de Marie qui au delà de la mort va permettre à son amie de faire son deuil. Peux-tu nous expliquer d’où t’es venue cette idée d’amitié plus forte que tout ?

C’est assez difficile à expliquer… Un matin j’ai lu un tweet de quelqu’un qui parlait de la perte d’un ami. J’ai pensé que perdre un ami avant quarante ans ça devait être incroyablement dur. Et là, j’ai vu la scène de Molly qui dévale les escaliers de l’Eglise après l’enterrement de Marie, lui promettant de vivre pour elle. C’était juste une scène, mais elle était très nette. Je suis partie de là. Quelques mois plus tard, alors que j’étais à la plage, j’ai eu l’idée des lettres qu’elle pourrait lui adresser.

Pourrais-tu nous décrire un peu ton parcours dans le monde de l’édition ? Editée chez Michel Lafon, je pense que beaucoup en rêve mais comment cela s’est-il passé pour toi ?

Oui c’est vrai que c’est un rêve éveillé. Je suis consciente que j’ai beaucoup de chance. Mon premier roman Un merci de trop a d’abord été auto-édité via Librinova en mars 2015. Il a démarré timidement puis en juin 2015, grâce à une mise en avant sur Amazon, les ventes ont explosé. J’ai donc bénéficié du concept « En route vers le papier » mis en place par Librinova (à partir de 1000 ventes, elles deviennent agent littéraire et démarchent des éditeurs). Laure et Charlotte (les fondatrices de Librinova) ont croisé Elsa Lafon lors d’une soirée, elles lui ont parlé de mon roman. Elsa a demandé a le recevoir et elle l’a aimé. Le 4 novembre 2015 (je m’en souviens comme si c’était hier), j’étais dans les locaux de Michel LAFON, il y avait Elsa, Florian Lafani et Cécile Majorel (l’éditrice avec qui j’ai retravaillé le texte par la suite), on a parlé du roman, de la date de parution, et voilà, l’aventure était lancée. Un merci de trop a eu une deuxième vie en juin 2016 grâce à Michel Lafon. Puis j’ai écrit Tu as promis que tu vivrais pour moi, paru en juin 2017. Un merci de trop a une troisième vie depuis juin 2017 grâce à Pocket, et j’en suis très heureuse et fière.

J’aimerais que l’on parle de tes conditions de travail lorsque tu écris.. As-tu besoin de conditions particulières ? Silence ? Musique ? Le jour ? La nuit ? Une tasse de café pas loin ?

Quand j’écris… Je mange… Voilà c’est dit. Il faut croire que mon cerveau fonctionne mieux pendant que je mastique quelque chose. De préférence des trucs au chocolat… 😉

Sinon, je peux écrire à n’importe quel moment de la journée, c’est plutôt l’inspiration qui décide. Parfois je me dis, allez, je me mets devant mon ordi et j’écris et l’inspiration, elle, a décidé que non, ce n’était pas le moment. Alors, je laisse tomber et je reviens plus tard.

J’ai du mal à écrire en musique parce qu’en fait quand il y a de la musique, je chante. Et ce n’est pas simple de se concentrer sur ce que l’on écrit lorsqu’en même temps on chante (faux et fort) un tube des années 80. Oui, je n’écoute que de la variété française.

Ton tout premier rêve d’enfant était-il d’être auteure ? Ou alors princesse ou peut-être astronaute ? A quel âge t’es venue l’envie d’écrire ?

En primaire, j’écrivais sur les petits papiers de rentrée que je voulais devenir écrivain… Donc le rêve remonte à loin en effet. Je lisais beaucoup (et c’est toujours le cas) et j’étais fascinée par ces gens qui réussissaient à écrire les histoires que je dévorais. Je voulais faire pareil. Et puis, je me suis dit qu’il fallait du talent et que je n’en avais pas. Alors j’ai fini par changer de voie. J’ai voulu devenir avocate, j’ai fait les études de droit pour. J’ai fait une spécialité en droit de la santé que j’enseigne encore aujourd’hui. Je ne suis pas devenue avocate mais depuis presque trois ans, je crois bien que j’ai atteint l’objectif fixé par la gamine que j’étais à 10 ans.

Je sais que tu es une lectrice passionnée.. Quels sont tes derniers coups de cœur littéraire ?

Oui, je lis énormément. Encore plus d’ailleurs depuis que j’écris. Je lis de tout, sauf les livres qui font peur car je suis une grande trouillarde. Pas simple de ne choisir que quelques livres…

J’ai adoré Les derniers jours de Rabbit Hayes, d’Anna Mcpartlin, premier livre à m’avoir fait pleurer à chaudes larmes. Inséparables de Sarah Crossan m’a bouleversée. J’ai une admiration sans borne pour Joël Dicker : la vérité sur l’affaire Harry Quebert, Le livre des Baltimore. Je suis aussi une très grande amatrice de feel good : J’adore Lori Nelson Spielman (Demain est un autre jour, Un si doux parfum), Jeny Colgan (l petite boulangerie du bout du monde et les deux tomes suivants) mais également de Chick litt et je ne peux que recommander les romans de Sophie Kinsella ou encore ceux de Marie Vareille

Et enfin.. Si tu devais donner un conseil à un jeune auteur qui souhaite se lancer quel serait-il ?

D’écrire, d’écrire et d’écrire encore. Plus on écrit et plus on progresse, plus cela vient facilement. De ne pas se poser de question. D’être sincère. Les lecteurs recherchent la sincérité dans les écrits. De se lancer car on ne risque rien, si ce n’est d’avoir la chance de réaliser un rêve de gamine

 

Un très grand merci à Carène pour toutes ces réponses et j’espère que vous aurez envie de découvrir cette auteure adorable ! Voici donc les deux romans évoqués :

un-merci-de-trop-932981-264-432 qui est actuellement dans ma PAL…

et

carene qui est l’un de mes coups de cœur dont je vous parlais ICI

J’espère que ce nouveau rendez-vous vous aura plu.. N’hésitez pas à me laisser un petit commentaire pour me le dire, j’adore les lire et vous répondre !

Je vous souhaite une très belle journée et vous dit à très bientôt pour de nouvelles lectures !

Emma

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s