Mots-clefs

, , , , , , , ,

la-nuit-des-cannibales-886815-264-432

Fiche Technique :

Pygmalion – 374 pages – ebook ou broché – Fantastique

Résumé :

 » Le réveil, déjà… Il est sept heures. Bizarre, j’aurais juré l’avoir réglé sur huit. Sous ma main, la table de nuit est plus basse que d’habitude La radio gueule un truc qui ressemble à Madonna, ou Lady Gaga bref, ce n’est pas France Info. Je me lève dans le noir et me demande d’où vient cette infâme odeur de pieds. Je n’ai jamais senti des pieds de ma vie, et même si j’ai assez bu pour me réveiller dans un lit qui n’est pas le mie, ça n’a jamais fait puer personne. L’interrupteur, enfin, me tombe sous les doigts. J’allume. Je regarde mon bras… qui n’est pas mon bras. Mon nez me paraît pointu, mes pommettes aussi. Putain, je ne suis pas moi. »

Lorsque Maxime de Retz, homme d’affaires de 43 ans, se réveille dans le corps d’un ado, la situation est pour le moins embarrassante. Mais, quand on essaie de l’assassiner, là, tout part carrément en vrille.

pile-de-livres

Mon avis :

Aujourd’hui, je vais vous parler d’une lecture perso. Ce livre était dans ma PAL depuis quelques mois déjà.. plus précisément depuis « Lire à Limoges » (petit résumé de ce fabuleux week-end ICI) et j’ai enfin prit le temps de le découvrir.. pour mon plus grand bonheur !

Dès les premières lignes j’ai su que ce roman allait me plaire ! Je ne vous expliquerais pas le pourquoi des « Cannibales » mais je rassure toutes les âmes sensibles aucun repas à base de chaire humaine ici bien que ces Cannibales ci ne soient pas très tendre non plus.

L’histoire commence doucement avec la découverte de son nouveau corps par Maxime et de toutes les difficultés en découlant mais une fois l’histoire lancée elle est passionnante ! De nombreux rebondissements font que j’ai eu du mal à le lâcher. J’ai adoré le concept développé dans ce roman, c’est original, bien amené et surtout bien écrit. Suivre Maxime, homme de 43 ans, dans le corps d’un ado de 15 a été un régal tant ses réactions et réflexions sont drôles et justes. Bon il faut s’imaginer se réveiller dans un corps étranger, dans une maison étrangère et devoir gérer une famille qui n’est pas la sienne. Pas simple… Et pourtant Maxime va plutôt bien s’en tirer je trouve et de là commence la grande aventure : comprendre ce qu’il lui arrive !

J’ai beaucoup aimé le personnage de Maxime qui, malgré les difficultés, ne perd pas son humour. Il fait preuve d’ingéniosité et d’intelligence pour s’adapter à son nouveau corps mais surtout à sa nouvelle condition parce que sa vie est loin d’être un long fleuve tranquille.. Il va croiser les routes de nombreux autres personnes qui vont tantôt vouloir l’aider, tantôt vouloir le trucider.

Quant à la fin.. Je la trouve juste parfaite ! Je l’ai relu trois fois tant j’ai trouvé que c’était bien trouvé ! Une fin comme je les aime..

Il est difficile de parler de l’histoire sans trop en dire je ne voudrais pas vous gâcher le plaisir de la découverte mais sachez que ce roman est un coup de cœur pour moi autant pour l’histoire que pour l’écriture..

Je découvre grâce à ce livre la plume de Gabriel Katz. Je l’apprécie autant pour son écriture que pour ses dessins… Je ne résiste pas à vous montrer le « Bisounours – dédicace » qui a accompagné ma lecture

IMG_20170402_205255

Gabriel Katz avait trouvé que notre choix de Bisounours (le mien étant le 3ème d’une trilogie) était judicieux et une fois le livre lu, j’ai trouvé aussi que ce choix était parfait ! Y aurait-il des bisounours dans cette histoire ? Je n’en dis pas plus…

En tout cas, l’auteur a une écriture vraiment addictive, drôle et qui m’a donné envie de découvrir ses autres livres. J’ai beaucoup ri au fil des pages, l’humour est vraiment présent et j’ai passé un excellent moment de lecture.

en-conclusion

Une lecture géniale, drôle, addictive que je recommande vivement ! N’hésitez pas à vous lancer à la rencontre de Maxime et des Cannibales vous en le regretterez pas.

Ma note : 9.5/10

Publicités