Mots-clefs

, , , , , , , ,

taupe

Fiche Technique :

Auto-édition – 250 pages – ebook ou broché – Aventure / Steampunk

Résumé :

Le 5 juillet 1839 une machine gigantesque appelée TAUPE s’enfonça dans le sol afin d’atteindre le centre de la Terre. Son équipage était composé de cinquante personnes. Tout était planifié pour qu’ils puissent survivre et entretenir la machine afin qu’elle accomplisse sa mission. Mais les choses ne se déroulèrent pas comme prévu, car deux passagers clandestins s’étaient glissés à bord. Le premier était un chat fouineur que nous appelâmes Tapetum. Le deuxième, c’était moi.

pile-de-livres

Mon avis :

Avant tout, je remercie vivement l’auteur, Nico Bally, de m’avoir confié son livre en service presse et pour sa confiance.

Jules est un garçon qui aimerait vivre de grandes aventures : découvrir les océans est son plus grand rêve.. Il accompagne un jour son père qui investit dans des projets, pour la plupart avant-gardistes et va se retrouver dans une immense machine appelée TAUPE en direction du centre de la Terre.

J’ai, tout d’abord, été intriguée par la couverture, étant fan de Stempunk, dès que j’aperçois des rouages ma curiosité est piquée. Puis à la lecture du résumé, je me suis de suite dit que ce livre était pour moi, un Jules qui part au centre de la Terre ? J’adore l’idée ! Et très sincèrement, je n’ai pas regretté une seconde ma curiosité !

Le jeune Jules est donc embarqué dans une aventure extraordinaire à bord d’une machine qui doit emmener une colonie s’installer au centre de la Terre. Il va découvrir la vie à bord malgré son statut de passager clandestin, l’organisation de la vie quotidienne, le travail à fournir, le fonctionnement de la machine, etc.. J’ai beaucoup aimé le personnage de Jules, il a des réactions de son âge qui sont très drôles comme par exemple la découverte des sanitaires ou des échelles , il lui est difficile d’oublier sa petite vie douillette mais il sait qu’il va devoir s’adapter pour survivre. Il va tester tous les postes de TAUPE et il sait en tirer le meilleur à chaque fois, rencontrer l’équipage et se faire des amis comme des ennemis.

Mais à part Jules, j’ai trouvé tous les autres passagers extraordinaires également ! Ma préférence va à la géologue, Eléonore, et son grain de folie mais j’ai aussi beaucoup aimé Maru ou JS.. Ils sont tous très bien exploités, et on s’attache facilement à chacun parce qu’ils ne sont pas lisses et parfaits.

L’histoire est vraiment très intéressante et bien menée. L’auteur a une très belle plume fluide et comme ce livre est destiné à un public jeune il explique parfaitement le côté technique avec des mots simples et abordables. Il nous emmène sans aucune difficulté à bord de TAUPE et nous fait partager à travers ses descriptions le quotidien des personnages ainsi que leurs difficultés. Evidemment, tout ne va pas être simple entre le fait de creuser vers le centre de la Terre (c’est déjà plutôt pas mal comme aventure !), mais également de faire vivre 50 personnes, un passager clandestin (Jules) et un chat clandestin (Tapetum) en huis clos, il va forcément y avoir des difficultés inattendues qui vont venir pimenter une vie déjà pas toute simple.

Je recommande vraiment ce livre qui plaira autant aux jeunes ou aux moins jeunes ! Une jolie façon de découvrir le monde Steampunk pour ceux qui ne connaissent pas. L’auteur a intégré de jolis clins d’œil à Jules Verne qui donneront surement envie à ceux qui n’ont jamais lu ses livres de les découvrir.

en-conclusion

Un coup de cœur jeunesse pour moi ! La découverte d’un auteur, Nico Bally, que je vais suivre avec intérêt et une histoire pleine d’aventure et d’humour qui plaira à tous.

Ma note : 9/10

 

 

 

Publicités