Mots-clefs

, , , ,

Fiche Technique :

Evidence Editions – 128 pages – ebook ou broché – Fantastique

Résumé :

C’est la catastrophe à Aglot : les morts se relèvent ! Ils détruisent tout sur leur passage. Anthony, nouveau gardien à la prison de la ville, et Emilie, l’une des détenues, vont coopérer pour survivre. Entre tensions et révélations, ils vont tenter de percer le mystère de cette invasion. Réussiront-ils à sauver les citoyens et envisager un avenir heureux ?

Mon avis :

Je remercie Evidence Editions pour ce service presse et leur confiance.

Lorsque j’ai lu le résumé de ce livre j’ai été très emballée, les zombies j’adore ! Je me suis donc penchée avec délices sur « Les survivants d’Aglot » !

Emilie est détenue dans la prison d’Aglot où suite à une bagarre elle est à l’isolement. Le temps passe lentement dans ces conditions, jusqu’au moment où Anthony, un des gardiens de la prison, se réfugie dans sa cellule. Le lendemain, ils découvrent le carnage.. des zombies ont trucidé tous les prisonniers et le personnel présents sur place. Ils vont donc devoir coopérer afin de se sortir de ce cauchemar.. Ils vont devoir se mobiliser avec d’autres survivants pour survivre et surtout résoudre ce mystère : d’où viennent ces morts-vivants ?

Dès le début, nous faisons connaissance avec les deux personnages principaux puisque le récit se fait en alternant le narrateur d’un chapitre à l’autre, tantôt Emilie puis Anthony. J’adore ce type de narration, le fait d’avoir plusieurs points de vue est toujours plaisant à mon sens pour comprendre l’évolution de l’histoire. L’auteure met rapidement l’intrigue en place, les personnages sont très vite confrontés aux zombies et à leurs ravages. J’avoue que c’est un peu rapide pour moi, j’ai trouvé qu’il manquait un peu de détails. Le roman est très court (128 pages) ce qui explique certainement un petit manque d’explications et de développement. Pourtant Delphine Biaussat a une écriture fluide et très agréable qui rend la lecture aisée.

Malgré sa rapidité, l’histoire est bien menée et les faits s’enchaînent logiquement. Les personnages sont bien développés sans tomber dans le caricatural. En effet, vu la rapidité du récit, ils ne peuvent pas subir de gros changements au niveau caractère et l’auteure a très bien dosé les réactions et avancements. Ca rend l’histoire et les personnages bien plus crédibles et réalistes. J’ai bien aimé le personnage d’Emilie même si parfois je me suis questionné sur ses réactions. Anthony est aussi intéressant et le voir prendre de l’assurance au fil des pages a été vraiment réjouissant.

Par contre, je dois dire que j’ai beaucoup aimé le dénouement ! Même si encore une fois le manque de détails m’a un peu laissé sur ma faim j’ai trouvé l’idée orignale et bien construite. J’ai trouvé les zombies trop peu présents au début du roman et cette résolution permet de faire revenir le fantastique au premier plan.

Un court roman plaisant qui aurait mérité d’être plus développé mais qui m’a donné envie de garder l’auteure à l’oeil pour ses futurs écrits.

Ma note : 7/10

Publicités