Mots-clefs

, , , ,

Fiche Technique :

Editions Philippe Salamagnou – 300 pages – broché ou ebook

Résumé :

La terrible cousine Abeline, aussi riche qu’originale, convie amis et famille dans son domaine pour leur faire une étrange proposition. Elle leur propose un jeu où les participants devront se montrer drôles et machiavéliques.
Elle cédera la moitié de sa fortune à celui ou celle qui remportera le défi.
11 invités. 11 serpents. Le gagnant sera celui qui mordra le plus fort.
Coups de théâtres, scènes cocasses et parfois cruelles vont s’enchaîner jusqu’à l’incontournable twist final.

Mon avis :

Tout d’abord, je souhaite remercier l’auteur, Philippe Saimbert pour l’envoi de ce service presse.

Philippe, notre narrateur, est un auteur de seconde zone qui depuis toujours est à la recherche d’un scénario de best-seller. Il vivote difficilement, jusqu’au jour où sa cousine Abeline, riche à millions grâce à la tourte qu’elle commercialise dans le monde entier, convoque famille et amis pour une semaine dans son domaine. Le but ? Désigner qui sera l’heureux bénéficiaire d’une partie de sa fortune.. Et il faut dire que la cousine Abeline est une vieille dame fantasque et pleine de vie qui a décidé que celui qui sera le plus retors envers les autres sera son héritier !

Aahh les réunions de famille ! Déja que sans héritage à la clef, ça peut être gratiné mais lorsque l’on sait que plus on va faire de vacheries aux autres et plus on a de chances de toucher le pactole il y a de quoi attiser les convoitises et faire oublier les liens du sang. Et ça non seulement les participants l’ont bien compris mais en plus ils ont déjà de l’entraînement. Les 11 serpents comme les surnomment Abeline s’installent donc et le grand bal (Rock’N Roll !!) de la méchanceté peut commencer !

Nous assistons ici à un huis clos absolument savoureux, les situations cocasses s’enchaînent sous l’oeil attentif et hilare de la cousine Abeline. Il faut dire que les personnages ont tous un potentiel énorme et une imagination débordante pour pouvoir pourrir la vie des autres. Les personnalités sont toutes différentes les unes des autres ce qui permet une grande variété dans le choix des méchancetés, d’autant plus que chacun étant au faite de la vie de ses colocataires il est plus facile d’appuyer là où ça fait mal..

Je n’ai pas su déterminer quel personnage j’ai le plus aimé ou detesté, ils m’ont tous tellement amusé que je ne saurais en désigner un seul ! Il faut dire que Zoé, Bernadette, Frédo, Eva, Diane, Hubert, Joseph, Josette, Priscillia, M.Dumond et Philippe (pour les participants) sont tous aussi plaisants et bien ficelés quant à Abeline, elle est tantôt drôle ou cruelle. Et la réunion de ces 12 personnalités fera voler en éclat tous les secrets que chacun s’efforcait de garder pour le plus grand bonheur du lecteur. Une cascade de situations comiques marquées par la cupidité qui nous mets face à ce que l’être humain est prêt à faire subir à ses congénères lorsque de l’argent est en jeu.

Une histoire de famille et de gros sous où chacun va tirer la couverture à lui sans regrets ni remords. Une lecture idéale pour passer un très bon moment de lecture entre rire et pitié pour chacun des 11 serpents jusqu’au grand twist final !

Ma note : 8/10

Publicités