Mots-clefs

, , , , , , , ,

Fiche Technique :

177 pages – ebook

Résumé :

6 mai 1889 – L’Exposition universelle ouvre ses portes. Entre les nombreux objets de grande valeur, Camille, voleuse professionnelle, a déjà jeté son dévolu sur l’Horloge de la XIIIe Heure, pièce curieuse et surprenante, auréolée de légendes alchimiques promettant à son possesseur la vie éternelle. Cependant, il semble que l’Horloge intéresse aussi un étrange baron allemand.  L’aventure se complique quand la jeune femme part enquêter pour son mentor, un professeur d’archéologie renommé, sur le suicide d’un jeune homme apparemment sans histoires. Y a-t-il un lien avec celui du fabricant de l’Horloge ? Les légendes aiguiseraient-elles les convoitises jusqu’au meurtre ? Et qui est vraiment ce noble allemand ?

Mon avis :

Tout d’abord, je remercie vivement Camille X. Morgan l’auteur de m’avoir confié son livre en service presse.

Ce qui m’a de suite attiré est la couverture, la Tour Eiffel et le 19ème siècle étant des ingrédients que j’apprécie généralement en littérature, je n’ai pas beaucoup attendu pour me plonger dans l’intrigue.

Camille est une jeune femme ravissante, qui a beaucoup de succès auprès des hommes et surtout.. une voleuse hors pair ! Elle décide donc que l’Horloge de la XIIIe heure qu’elle admire lors de l’Exposition Universelle doit lui appartenir, et ce que Camille veut, généralement Camille obtient… Mais il va falloir compter avec quelques obstacles : une enquête suite à un suicide suspect, des retrouvailles, une rencontre, des trahisons, de la bagarre.. bref un cocktail d’aventures détonnant !

Dès les premières pages, j’ai été captivée par ce roman ! L’auteur a une très belle plume fluide et agréable totalement adaptée à l’époque. J’ai donc lu les 177 pages en peu de temps et j’ai même trouvé ça trop court finalement !

Le personnage de Camille est vraiment extraordinaire. Elle est drôle, charmante, elle a par moment un caractère épouvantable mais elle est extrémement attachante. Une héroïne comme je les aime ! L’auteur a bien développé sa psychologie, elle n’est pas qu’une jolie fille un peu farfelue elle a de la profondeur, une histoire.. Son passé, que l’auteur nous distille au fil du roman, en fait une héroïne touchante. Les personnages secondaires sont tous aussi bien travaillés, ma préférence allant à Mr Chevrain..

L’histoire, quant à elle, est tout simplement excellente ! Haletante sans temps mort, juste quelques pauses pour laisser le lecteur reprendre son souffle, elle est également pétillante grâce à Camille mais aussi très bien construite et ficelée. L’intrigue se tient parfaitement et on tourne les pages sans même s’en rendre compte jusqu’au dénouement final et inattendu.

Le cadre du Paris de 1889 est très bien rendu avec de jolies descriptions tout comme le côté industriel autour de l’Exposition Universelle, de la Tour de 300 mètres et des inventions qui en font un très bon roman Steampunk.

Un excellent roman Steampunk avec une héroïne attachante et des aventures fantastiques. Je n’aurais qu’une question.. A quand la suite ??!!

Ma note : 9/10

Publicités