Mots-clefs

, , , ,

Fiche technique :

Editions : Hachette Roman – 400 pages – Boché ou ebook

4ème de couverture :

Imaginez une maison comme n’importe quelle autre. Dedans, une pièce. Dans cette pièce, une armoire. Derrière cette armoire, une porte. Au-delà de cette porte, des escaliers. Et en bas, une cave. Une cave où sont séquestrées trois filles, Rose, Iris et Violette, soumises à la folie maniaque et meurtrière d’un homme : Trèfle.
Dans une autre maison, dans une ville où il ne se passe jamais rien, Summer mène une vie parfaitement banale. Elle a des parents, un frère, des copines, un petit ami. Mais un soir, sa route croise celle de Trèfle, et Summer ne rentre pas chez elle. Elle se retrouve enfermée dans une cave en compagnie des autres filles et rebaptisée Lilas. Mais contrairement aux autres filles, elle n’est pas prête à accepter son sort jusqu’à faner et dépérir…

Mon avis :

Aujourd’hui je vais vous parler d’un livre que j’ai acheté en flanant dans les magasins. Cela faisait quelques jours que je le voyais passer dans les groupes Facebook et il m’intriguait, il n’en fallait pas plus pour que je craque..

Et je dois dire que ma curiosité a été très bonne conseillère !!

Nous faisons connaissance avec Summer, jeune fille qui mène une vie banale d’ado.. des parents, un frère, des copines, Lewis son petit ami.. Un soir, elle sort rejoindre ses amies, elle ne va pas très loin, elle décide donc de s’y rendre à pieds et là, elle croise Trèfle sur son chemin. Trèfle, un homme qui semble ordinaire, mais Trèfle, l’homme qui enlève des jeunes filles pour les faire vivre dans sa cave en leur donnant un nom de fleur.. Summer devient Lilas, elle fait la connaissance de Rose, Iris et Violette.. Mais Summer semble vouloir garder espoir, elle ne se résoud pas à se considérer comme perdue..

J’ai été assez étonnée que ce livre soit classé en catégorie Young Adult. J’ai trouvé, en effet, que certains passages étaient assez durs et pas à mettre entre toutes les mains.

Ce roman a été écrit comme je l’aime, avec plusieurs narrateurs. Summer, Lewis et Trèfle prennent la parole chacun à leur tour pour nous faire vivre l’histoire de leur point de vue mais aussi de raconter leurs souvenirs. Cette alternance nous permets d’entrer dans la psychologie des personnages, de les comprendre, de disséquer leurs réactions. Mais aussi d’insuffler du rythme à l’histoire pour éviter le côté trop répétitif de la vie dans la cave.

L’ambiance du livre s’alourdit au fil des pages, on apprends à connaître les autres filles captives, les travers de Trèfle mais aussi son passé.. Je me suis attachée à chacune de ces jeunes filles qui, pour survivre et surtout par peur, vont subir une torture absolument terrible. Certaines développent un syndrome de Stockholm vraiment poussé, elles acceptent ce que leur bourreau leur fait subir. La vie dans la cave est stressante, étouffante, Trèfle y a aménagé une sorte de cocon pour mettre à l’abri ses fleurs comme si elles pouvaient vivre sans soleil.

J’ai trouvé ce thriller vraiment bien mené, sans temps mort. La plume de l’auteur est vraiment fluide et agréable à lire. Elle arrive à donner un côté oppressant à la lecture lorsque c’est nécessaire, à nous faire trembler d’effroi, à espérer..

Si vous êtes fans de thriller, je vous recommande vivement ce livre. Une plongée dans l’esprit torturé d’un psychopathe mais aussi et surtout dans celui d’une jeune fille prête à tout pour survivre.

Ma note : 9/10

 

 

 

Publicités