Mots-clefs

, , , , , ,

Fiche technique :

Evidence Editions (collection i-mage-in-air) – 224 pages – ebook ou broché

Résumé :

« Il faut avoir du chaos en soi pour accoucher d’une étoile qui danse » Fréderich Nietzsche – « Ainsi parlait Zarathoustra »
Du chaos, il en est question dans ce roman très noir.
« Je vais vous tuer » explore l’ombre de l’âme humaine par le biais de deux histoires semble-t-il parallèles. D’un côté une rame de métro, plusieurs personnages, un attentat. De l’autre un capitaine de police, plusieurs meurtres, et le philosophe Nietzsche. L’avancée dans les ténèbres deviendra un jeu de vases communicants où la conclusion finale vous surprendra.

Mon avis :

Tout d’abord, je remercie vivement Evidence Editions pour ce service presse et leur confiance.

Je résumerais ce livre en un mot : destabilisant ! C’est un roman vraiment atypique mais qui se lit d’une seule traite. Une fois prit dans l’histoire vous êtes fichu !

Deux histoires se croisent au fil des pages, celle d’une enquête sur plusieurs meurtres dont l’auteur s’inspire du philosophe Nietzsche et celle de la survie de quelques rescapés d’un attentat dans le métro.

L’auteur nous balade sur chaque tableau avec sa plume acérée et souvent crue remontant le temps sans aucun respect de la chronologie mais tout est clair pour le lecteur et les pièces du puzzle s’emboitent tout doucement.

Chaque personnage aura son portrait souvent sans concession où ses secrets seront dévoilés au lecteur qui en sera souvent surpris. Nicolas Klein explore l’esprit humain sans faire aucun compromis et chez certains il est vraiment sombre voir malsain ou corrompu.

Le suspense s’intalle progressivement et on tourne les pages sans s’en apercevoir tant on veut tout savoir et comprendre sur ces différents actes.. Sont-ils liés ? Qui est ce mystérieux tueur ? Et cet attentat, y aura-t-il des survivants ?

Un livre comme je les aime.. un thriller noir bien mené et très bien écrit qui laisse peu de répit au lecteur l’obligeant à réflechir pour assembler les pièces. Malgré mille hypothèses émises toutes mes conclusions se sont avérées fausses. Il vous faudra donc le lire jusqu’au dernier mot pour apprécier le machiavélisme de l’auteur.

Un livre atypique mais tellement prenant que vous allez le dévorer sans même vous en apercevoir !

Ma note : 8/10

 

 

Publicités