Mots-clefs

, , , , , , , , , ,

le rédempteur

Fiche Technique : 

Editions L’ivre Book – 364 pages – Ebook

Résumé : 

Il est damné et rejeté par tous… pourtant le Très-Haut l’a choisi pour accomplir Sa volonté…
Le père Martin est un exorciste atypique : muni de ses deux impressionnants révolvers et de son étrange chapelet lumineux, il purifie les possédés, il est le Rédempteur.
Lorsque le Siège, la congrégation agissant dans l’ombre afin de conjurer les forces du Très-Bas, lui ordonne d’élucider le mystère de la bête d’Angles, Martin est loin de se douter que cette enquête va le précipiter dans les noirceurs de son passé… ainsi que dans celles de sa congrégation, mettant à l’épreuve sa foi.
Un sombre complot visant à renverser le Siège se dessine et Martin semble en être l’élément central. Parviendra-t-il à contrecarrer les plans diaboliques mis à jour ? Martin et sa foi en sortiront-ils indemnes ?
pile-de-livres
Mon avis : 
Tout d’abord, je remercie les Editions L’Ivre Book pour ce service presse. Le Steampunk étant rare j’étais ravie de pouvoir découvrir ce livre. 
La première chose qui m’ait plu c’est bien sur la couverture. Elle est somptueuse avec ses couleurs sombres aux touches de rouge, le Père Martin y est magnifiquement représenté et j’ai de suite eu envie de rencontrer ce personnage énigmatique. 
J’avais déjà eu l’occasion de lire Sébastien Tissandier il y a quelques mois et j’avais hâte de le retrouver dans un autre style (à l’époque c’était du jeunesse et j’avais adoré son livre). Et je dois dire que je n’ai pas été déçue un seul instant. 
L’action commence dès les premières pages. Un jeune garçon sauve le Pape d’une attaque démoniaque. Puis un saut dans le temps nous amène au côté du Père Martin, adulte, parti combattre un monstre sans aucun doute damné. Il faut expliquer que Martin est un Rédempteur, autrement dit un exorciseur. Il agit sur les ordres du Siège afin de venir en aide aux populations menacées par les damnés. Armé de ses deux revolvers spéciaux, de son chapeau et de tout son attirail il va affronter d’étranges monstres, rencontrer d’autres personnages qui l’aideront dans son combat et surtout mettre à l’épreuve sa foi et sa croyance en Le Très-Haut. 
Je suis, à la base fan de Steampunk, j’aime toutes ces inventions que ce genre littéraire autorise à imaginer. Sébastien Tissandier nous a particulièrement gâté de ce point de vue !! J’ai découvert avec bonheur et frisson chaque monstre, chaque arme, toutes ces créations qui font de ce livre une petite merveille Steampunk ! 
L’histoire est parfaitement huilée, elle avance au grès de la plume de Sébastien qui écrit de façon fluide et rythmée. Chaque mot a son importance, le style est plutôt épuré et pourtant percutant. Les descriptions sont justes et permettent de bien visualiser les personnages et les lieux sans longueurs ni lenteur. 
Je me suis tout particulièrement attachée au Père Martin que j’ai trouvé touchant. A la lecture du résumé je m’attendais un peu à une sorte d’homme sans cœur (allez savoir pourquoi !) mais en fait pas du tout. Il est vraiment captivant et on a envie de tout apprendre sur lui. Il est extrêmement humain et sensible. Les autres personnages sont aussi très bien travaillés, ils ont tous une histoire à raconter et on apprends au fil des pages quelques bribes de leurs vies respectives comme des pièces de puzzle qui viendraient s’emboîter pour ne former qu’une chronique. 

Bien sur qui dit monstres, dit action, batailles, bagarres !! Et là aussi, ce livre n’en manque pas. Je ne me suis pas ennuyée une seule seconde. Les Rédempteurs ont visiblement pas mal de travail dans ce monde créé par l’auteur et le Père Martin, au centre d’un complot pour déstabiliser voir détruire le Siège ne chôme pas ! Malgré tout, ça ne part pas dans tous les sens, ce n’est pas répétitif. Chaque action a ses raisons, les personnages agissent de façon « normale » et non pas en dépit du bon sens. L’action monte en intensité au fur et à mesure que les masques tombent.  J’ai eu l’impression d’être en mouvement tout le long de ma lecture, peu de temps pour souffler mais on en redemande ! 

en-conclusion
Vous aurez sans doute compris que j’ai été plus que conquise par ce très bon livre et que je vous le recommande sans aucune réserve ! Si vous voulez de l’action, de l’aventure et des personnages charismatiques n’hésitez pas une seconde à plonger dans l’univers du Rédempteur. 
Ma note : 9/10
Publicités