Mots-clefs

, , ,

Fiche Technique :

Editions Pocket – 360 pages – Polar

Résumé :

Un cadavre, émasculé, qui rouvre les yeux sur la table d’autopsie. Un portable qui se met à sonner dans le corps d’un jeune toxico, mort de brûlures inexplicables. Malgré quinze ans de terrain en Seine-Saint-Denis, Victor Coste, capitaine de police, se prépare au pire.
Et que penser de ces lettres anonymes qui dessinent une première piste : celle d’un mystérieux dossier, le  » Code 93  » ?
Une piste qui, des cercles huppés parisiens aux quartiers déshérités, fera franchir à Coste les limites du périphérique, et de la raison…

Mon avis :

Samedi dernier, je me suis rendue à une séance de dédicaces au magasin Cultura à Creil (60) dans le cadre du mois du polar. Olivier Norek était présent et je n’ai pas résisté à lui demander quelques informations sur les livres posés devant lui. Après une discussion très sympathique, je suis donc repartie avec les deux premiers tomes de sa trilogie sous le bras et je dois dire que je ne le regrette absolument pas ! (Et le 3ème tome dois m’attendre bien sagement dans ma boite aux lettres ce soir !)

Sitôt achetés, sitôt le tome 1 commencé ! De retour à la maison, je plonge tête première dans le Code 93. Un corps découvert dans un squat et salement amoché trône dans une salle d’autopsie, on rencontre peu après le capitaine Victor Coste et son équipe, on navigue entre les caves d’une cité du 93 et un manoir dans les beaux quartiers du 92. Un tueur semble prendre plaisir à semer des cadavres mis en scène de façon macabre et c’est à Coste et ses acolytes qu’il incombe de l’arrêter..

Et là, je me suis dit « enfin ! » Enfin, un polar français digne des plus grands ! Enfin un polar qui se passe en France et non pas à Manhattan, à Boston ou à Trucmucheland ! Enfin un auteur qui écrit et décrit la réalité de terrain, les situations, les lieux tels que les gens les connaissent et les subissent !

J’ai été bluffé par la plume d’Olivier Norek, pour un premier roman on est emporté par ses descriptions, les dialogues sonnent justes, pour ma part j’ai été totalement embarquée, prise au jeu. Les personnages sont extrèmement bien travaillés, le côté psychologique de chacun d’eux est parfaitement ressenti par le lecteur ce qui m’a permi de m’attacher à chaque protagoniste.

Le capitaine Victor Coste, bien sur, avec son mal-être, son intégrité et sa sensibilité; Johanna qui est balancée dans cette équipe et doit faire ses preuves malgré ses épaules de camionneur, Ronan et Sam fidèles et souvent drôles. Je me suis même attachée au tueur c’est dire ! (non en vrai j’adore les méchants !!!)

L’intrigue, quant à elle, est bien ficelée, bien menée et il n’y a pas de temps mort. Je ne me suis pas ennuyée une minute, je n’ai pas eu la tentation une seule fois de sauter un paragraphe en me disant « pff là ça sert à rien ! ». Tout est fluide et s’emboite parfaitement le Code 93 tient la route et nous entraîne avec lui au fil des pages.

Vous aurez compris que Code 93 est pour moi un gros coup de coeur. Ce livre est à lire absolument si l’on aime le polar, le sombre. Pour ma part une chose est sûre, je ne tarderais pas à lire la suite !!

Ma note : 10/10

Publicités